L’Egypte va accueillir des « jeux de guerre » avec des troupes américaines ce mois-ci pour la première fois en huit ans, bien que le contingent américain soit beaucoup plus petit que dans les exercices précédents, ont annoncé mardi des responsables à l’Associated Press.

Le colonel Tamer el-Rifai, un porte-parole de l’armée égyptienne, a déclaré que les exercices militaires de 10 jours, connus sous le nom de « Bright Star », commenceraient le 10 septembre et incluent des exercices antiterroristes.

« L’Opération Bright Star est un des plus importants exercices conjoints américano-égyptien, ils reflètent la profondeur des relations, » a déclaré El-Rifai dans un communiqué. Il n’a pas donné plus de détails.

Les exercices biannuels remontent à 1981. L’administration Obama, cependant, les a reportés en 2011, après l’insurrection qui a renversé le président Hosni Moubarak. Les exercices ont été démantelés en 2013, après que les forces de sécurité égyptiennes aient tué des centaines de manifestants en mettant fin à des émeutes massives.

Les liens entre les Etats-Unis et l’Egypte ont été tendus sous l’administration Obama, qui a suspendu l’aide militaire américaine à l’Egypte suite à l’expulsion du président islamiste Mohammed Morsi en 2013. Obama a repris l’aide deux ans plus tard.

Les nouvelles du renouvellement des exercices suivent également des tensions récentes avec l’administration Trump. Suite à l’élection de Trump, le président Abdel Fatah Al-Sisi a loué le nouveau président et déclaré qu’il s’attendait à une plus grande participation de son administration au Moyen Orient.

Cependant, le mois dernier, les Etats-Unis ont réduit ou retardé quelques 300 millions de dollars en aide militaire et économique pour des préoccupations relatives aux droits de l’homme.

Plus tard, Trump a appelé Sisi et souligné qu’il était désireux de développer les relations entre les deux pays et surmonter les obstacles qui pourraient les affecter.

Le major Adrian J. Rankine-Galloway, un porte-parole du Pentagone, a confirmé les exercices mardi, disant qu’environ 200 soldats américains y participeront.

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos partenaires égyptiens pour nous assurer que le moment et les circonstances sont bonnes pour mener cet exercice important, » a-t-il dit. « Cela a été une importante série d’exercices depuis 1981, et c’est une bonne chose pour notre relation entre militaires de revenir à Bright Star. »

www.juif.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.