Comment l’Iran a absorbé l’économie syrienne et provoqué la crise économique actuelle dans le pays ?

L’Iran a réalisé une absorption économique de la Syrie avec l’aide du régime d’Assad sous prétexte qu’il doit répondre aux besoins militaires des milices iraniennes opérant en Syrie afin d’assurer la survie d’Assad au pouvoir.

L’Iran exploite le besoin désespéré des Syriens de survivre et vole l’économie et les ressources syriennes à travers une longue série d’accords que l’Iran a signés avec la Syrie qui soumettent ses ressources et son économie sur un plateau d’or.

L’Iran, en effet, a inondé le  régime syrien d’accords et de contrats à long terme signés avec le régime, par lesquels l’Iran a repris l’agriculture, l’industrie, le commerce et le pétrole pendant des décennies.

Qu’a fait l’Iran pour inonder l’économie syrienne ?

  1. Accord de remboursement de la dette syrienne avec l’Iran :En janvier 2017, un accord a été signé entre le régime d’Assad et l’Iran, obligeant le régime syrien à rembourser la dette qu’il doit à l’Iran dans les 25 ans.
  1. dette de 20 milliards de dollars de la Syrie à l’Iran  : Assad s’est engagé à rembourser cette énorme dette à l’Iran. Personne n’a soumis de ventilation de la dette au numéro cité.
  1. Signature de contrats avec le régime d’Assad pour donner à l’Iran des milliers de dounams de terres agricoles syriennes en Syrie
  •  La société iranienne chargée de la mise en œuvre de l’accord au nom de l’Iranien est   Khatam al-Anabiya, sous la tutelle du ministère iranien de l’Agriculture.
  1. Signature de contrats pour la livraison de la mine de phosphate en Syrie aux gardiens de la révolution iraniens.
  2. Signature d’un contrat pour les installations pétrolières : Sur la base de ce contrat, l’Iran a le droit de bénéficier de 1 000 dounams d’installations de production de pétrole situées en Syrie, situées dans quatre régions syriennes, et la durée de ce contrat est de 25 ans, sous réserve d’une possibilité de prolongation.
  1. Signature d’un contrat pour la création d’une entreprise de téléphonie mobileL’Iran tente actuellement de prendre le contrôle des télécommunications en Syrie en obtenant une licence pour un autre réseau de téléphonie mobile, et la société iranienne responsable de ce projet est Hatem al-Anabiya.
  1. Implantation d’une raffinerie de pétrole iranienne près de la ville de Homs : L’Iran va installer  une grande raffinerie de pétrole près de la ville de Homs, avec une capacité de raffinage de 140 000 barils de pétrole par jour. En vertu de l’accord, l’Iran reconstruira et équipera les terminaux de raffinerie de Homs et Banias après avoir été endommagés pendant la guerre, obtenant ainsi à l’Iran une part importante du pétrole syrien ou de ses bénéfices.

https://nziv.net/66288/

Image

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.