SONDAGE. Obligation vaccinale pour les enseignants : 79% des Français y sont favorables.

Selon une étude Ifop pour le JDD, les Français sont majoritairement favorables à l’obligation vaccinale des enseignants. Voici l’analyse de Jean-Philippe Dubrulle, directeur d’étude à l’Ifop. Cet article a été publié dans notre newsletter, Le Supplément politique, disponible pour nos abonnés.

Alors que le Premier ministre, Jean Castex, vient de renoncer à la vaccination obligatoire des enseignants contre le Covid-19, estimant que le taux de couverture de cette population était « satisfaisant », une large majorité des Français, selon une étude* Ifop pour le JDD se prononce pourtant en faveur de cette obligation. En effet, 71% s’y déclarent favorables – dont 44% de « tout à fait favorables » – contre 29% qui s’y affirment opposés. Malgré l’audience et l’exposition des plus réfractaires à la vaccination, il apparaît une nouvelle fois que la population prise dans son ensemble se prononce très majoritairement en faveur de la contrainte à propos du vaccin contre le Covid-19.

Une adhésion même parmi les opposants les plus résolus au gouvernement 

Logiquement, l’adhésion à la vaccination obligatoire des enseignants l’emporte dans la quasi-totalité des catégories de la population, y compris parmi les opposants les plus résolus à la politique sanitaire du gouvernement (58% d’adhésion à la mesure chez les sympathisants de La France insoumise, 68% chez ceux du Rassemblement national).

3889 politique newsletter_page-0001 (1)
(JDD)

Au final, les seules catégories de population majoritairement hostiles à l’obligation vaccinale pour les enseignants sont les 25-34 ans (53%) et les personnes qui projettent de se faire vacciner… mais pas tout de suite, seulement après un temps de réflexion (54%). Enfin, les plus rétifs à la vaccination – qui représentent environ 16% de la population majeure – se montrent évidemment unanimement opposés à la vaccination obligatoire des enseignants (93%).

* Enquête réalisée par l’Ifop pour le JDD les 20 et 21 juillet 2021 auprès d’un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas, questionnaire autoadministré en ligne. La marge d’erreur se situe entre 1,4 et 3,1 points.

2 Commentaires

  1. Pour modérer l’entousiashme de ce rédacteur qui a grand renfort de caractères gras nous explique des absurdités, sachons que le grand patron des organismes de sondages est un parent proche de Macron…

  2. Ouf!29% qui raisonnent bien, mais c’est énorme! Suffisant pour empêcher cette inique dictature sanitaire de déliter notre Démocratie!
    Une minorité agissante peut faire évoluer la VIE, rangeons le trouillomètre et « l’Espoir changera de camp »!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.