Le retour des éclats de rires (15) Vidéo

par Jforum

 

Pierre DacPierre Dac parle aux Français!

 

Les leçons ne servent généralement qu’à ceux qui les donnent.

Le proverbe empirique qui dit : « C’est en forgeant qu’on devient forgeron » est un proverbe de vérité, car il est plutôt rare, en effet, qu’en forgeant, un forgeron devienne petit télégraphiste ou mannequin de haute-couture.

Si Galilée revenait sur terre, il s’écrierait devant une mauvaise comédienne de cinéma :  » Et pourtant, elle tourne ! ».

La seule chose qu’on puisse tenir pour certaine quand une femme vous dit : « Je serais prête dans cinq minutes », c’est qu’elle parle français.

Si vous avez les yeux plus gros que le ventre, vous n’êtes pas près de trouver une paire de lunettes.

La mort n’est, en définitive, que le résultat d’un défaut d’éducation puisqu’elle est la conséquence d’un manque de savoir vivre.

 

 » Excusez-moi ! je suis un peu essoufflé, je viens de traverser une ville où tout le monde courait…Je ne peux pas vous dire laquelle… je l’ai traversée en courant. Lorsque j’y suis entré, je marchais normalement, mais quand j’ai vu que tout le monde courait… je me suis mis à courir comme tout le monde, sans raison !
A un moment je courais au coude à coude avec un monsieur…Je lui dis : – – – -Dites-moi… Pourquoi tous ces gens-là courent-ils comme des fous ?
-Parce qu’ils le sont !
– Vous êtes dans une ville de fous ici… Vous n’êtes pas au courant ?
– Si, si, des bruits ont couru !
– Ils courent toujours !
– Qu’est-ce qui fait courir tous ces fous ?
– Tout ! Tout ! Il y en a qui courent au plus pressé. D’autres qui courent après les honneurs… Celui-ci court pour la gloire… Celui-là court à sa perte !
– Mais pourquoi courent-ils si vite ?
– Pour gagner du temps ! Comme le temps c’est de l’argent, plus ils courent vite, plus ils en gagnent !
– Mais où courent-ils ? « 
– À la banque ! Le temps de déposer l’argent qu’ils ont gagné sur un compte courant… et ils repartent toujours courant, en gagner d’autre !
– Et le reste du temps ?
– Ils courent faire leurs courses au marché !
– Pourquoi font-ils leurs courses en courant ?
– Je vous l’ai dit… parce qu’ils sont fous !
– Ils pourraient tout aussi bien faire leur marché en marchant…tout en restant fous !
– On voit bien que vous ne les connaissez pas ! D’abord le fou n’aime pas la marche…
– Pourquoi ?
– Parce qu’il la rate !
– Pourtant, j’en vois un qui marche !?
– Oui, c’est un contestataire ! Il en avait assez de courir comme un fou. Alors il a organisé une marche de protestation !
– Il n’a pas l’air d’être suivi ?
– Si, mais comme tous ceux qui le suivent courent, il est dépassé !
– Et vous, peut-on savoir ce que vous faites dans cette ville ?
– Oui ! Moi j’expédie les affaires courantes. Parce que même ici, les affaires ne marchent pas !
– Et où courez-vous là ?
– Je cours à la banque !
– Ah !… Pour y déposer votre argent ?
– Non ! Pour le retirer ! Moi je ne suis pas fou !
– Mais si vous n’êtes pas fou, pourquoi restez-vous dans une ville où tout le monde l’est ?
– Parce que j’y gagne un argent fou !… C’est moi le banquier ! « 

Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu’on serait descendu avec un escalier prévu pour la descente.

Nous le savons tous, on risque de plus en plus gros si on se fait contrôler positivement en rentrant chez soi après une soirée un peu arrosée,
Eh bien, il y a quelques jours, j’ai passé une très agréable soirée un bon petit resto d’équipe c’est toujours sympa de passer une soirée avec son équipe en dehors du travail : apéritif, de très bons vins et un petit pousse-café pour terminer en beauté.
Au moment de prendre congé de mes collègues malgré le fait que je me sentais parfaitement bien, j’ai eu l’intelligence de penser que j’avais peut-être dépassé la limite permise.
Alors, pour la première fois dans de telles circonstances, j’ai pris un taxi pour rentrer chez moi.
Heureusement d’ailleurs, car sur la route pour rentrer à la maison, il y avait les gendarmes qui filtraient les véhicules, et faisaient souffler les conducteurs dans le ballon.
Mais, voyant un taxi, ils lui ont fait signe de passer et je suis arrivé chez moi sans incident.
C’était vraiment une surprise, car je n’avais jamais conduit de taxi auparavant.
D’ailleurs, je ne me souviens plus où je l’ai pris !
Et maintenant il est dans mon garage et je ne sais plus quoi en faire.

Philatéliste depuis 50 ans cherche personne aussi timbrée que moi , on verra si ça colle , mauvaises langues s abstenir !!

Par Jforum 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.