Rav Shmuel Eliyahou, Grand Rabbin de la ville de Safed.

Rav Shmuel Eliyahou: «A la montée de la Thora, aucun Juif ne doit être discriminé en raison de son orientation sexuelle».

Le Grand Rabbin de la ville de Safed et membre du Conseil Rabbinique en chef, le Rav Shmuel Eliyahou, a statué qu’ «aucun Juif ne devrait être discriminé en raison de son orientation sexuelle». Il a souligné que dans sa réponse, il se réfère uniquement à l’inclination. «Bien sûr, nous ne parlons pas de gens qui vivent ce que la Torah interdit», a-t-il écrit.

Le Rav Eliyahou a été invité à parler par le musicien Daniel Zamir. Dans un message qu’il a publié sur Facebook, Zamir a déclaré qu’il y a environ deux mois, on lui avait refusé de monter à la Torah en raison de son orientation sexuelle.

«Le samedi matin, pendant la prière du matin, je suis allé vers le Gabay et lui ai demandé à monter à la Torah», écrit-il. «Ma défunte grand-mère est décédée cette année et je dis Kaddish et je voulais monter à la Torah en sa mémoire. À vrai dire, c’est ma coutume depuis de nombreuses années, tous les samedis à l’aube. Mais cette fois, à ma grande surprise, le Gabay refusa. «Tout est occupé, tout est occupé», a-t-il murmuré et il a simplement disparu, me laissant sur place».

«La lecture de la Torah a commencé», a-t-il ajouté. «Je pensais qu’il y avait probablement une liste de ceux qui demandaient à monter à la Torah. Telle qu’une année de deuil, un anniversaire, mais non. «Je suis retourné vers lui. « Je suis prêt à payer pour l’aliya, je suis vraiment heureux, dis juste combien », lui ai-je dit. «Inutile de dire que j’ai été vexé. Mais ceux qui me connaissent savent que je suis tellement timide et déprimé, alors je me suis juste tue et n’ai pas fait de bruits malgré mes nombreux étonnements et déceptions».

Selon Zamir, «Samedi soir, le Gabay m’a envoyé un message. Il s’est excusé si j’étais blessé et a expliqué qu’il ne voulait tout simplement pas d’émeute dans la synagogue, ce qui m’aurait fait du mal ainsi qu’à la communauté lors de la prière».

«Une fois qu’il a expliqué et admis que la raison était mon orientation sexuelle, alors non plus, je ne lui pardonne pas», a écrit Zamir. «Je l’ai informé que je le poursuivais en justice par Dine Torah [la loi de la Torah] pour m’avoir causé du chagrin et rompu un vœu. Je lui ai suggéré de choisir un Rav ou un Rav responsable du minyane. Mais il ne m’a pas répondu».

«Je me suis tourné vers le Rav Shmuel Eliyahou Shlita», a-t-il noté. Le Rav a entendu et a été choqué par ce qui m’est arrivé. J’étais heureux. Il comprend à quel point c’est douloureux. Il a envoyé sa réponse, que voici»:

«J’ai entendu votre question et la réponse est si claire et évidente», a écrit Rav Eliyahou. «Il est interdit de discriminer tout Juif qui monte à la Torah à cause de telles ou telles tendances sexuelles. Quiconque a cette tendance et essaie de vivre une vie sainte peut sûrement monter à la Torah sans aucun doute».

Le Rav Eliyahou, comme indiqué, a décidé que la montée à la Thora ne devrait pas être faite en raison de l’orientation sexuelle. Zamir a ajouté: «À mon avis, c’est la plus grande sanctification du Nom Divin. Car regardez quelle belle Torah nous avons, quelle belle tradition nous avons. Un Rav ultra-orthodoxe, de droite, ultra-conservateur, sur le côté ultra-orthodoxe de droite s’est clairement prononcé du point de vue religieux qu’il refuse de discriminer les homosexuels dans l’aliyah de la Torah. Quelle beauté. Je suis fier d’appartenir à cette tradition. Combien de tolérance, combien d’amour. Si vous saviez seulement où chercher, bien sûr».

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Divers

4 Commentaires

  1. Il n’y a qu’un seul jour dans l’année où nou nous permettons de prier avec « les violateurs de la loi », c’est Kippour, puisque, justement, s’ils sont là, c’est pour obtenir le pardon.
    Mais celui qui, « be faressia » (en public, effrontément) se livre à ses turpitudes et s’imagine qu’il viendra s’acquitter de quoi que ce soit en venant dans une synagogue se met le doigt dans l’œil jusqu’au coude !
    Bien au contraire, c’est comme s’il venait narguer le Seigneur. En fait, il est juste passible de « karet », être supprimé de son peuple, depuis le Ciel. Quant à ses parents ascendants, il les présente à des tourments sans fins, partageant ses fautes avec eux..
    Reste que la teshouvah reste possible, à condition de se retirer l’obélisque qu’il a dans l’œil…

  2. Les Modes passent…les Différents doivent nous laisser indifférents au sort qu’ils ne choisissent
    pas: On sait cela aujourd’hui, on ne le savait pas autrefois….médecin psychiatre je connais un peu le problème mais ne dispose pas de réponses thérapeutiques! La solution sociale est la discrétion privée et l’absolue nécessité de laisser vivre en paix ces gens.
    Mais qu’ils n’en demandent pas trop non plus.
    Et que des Pervers de leur bord ou pas d’ailleurs!;viennent nous raconter des salades sur leurs Droits et leur Prétentions Narcissiques n’est pas admissible, par contre, et l’évolution des mœurs ne jouera pas forcément en leur faveur d’ailleurs, quoi qu’on en pense souvent.

  3. Avoir une tendance homosexuelle est une chose, la pratiquer en est une autre et très certainement, selon la Torah, une abomination! Je pense qu´Israel s´humanise jour après jour de plus en plus et veut « ressembler » aux nations! Pour moi, clairement, un homme qui couche avec un autre homme, qui, sexuellement pénètre ou est pénétré par un autre homme, ne peut lire la Torah à la Synagogue! Il ne faut pas faire avec « l´air du temps »! Et chacun, en particulier les petits, doit le savoir…Oui, je sais, cela devient très difficile à dire!

  4. Je dirais même plus ; il ne faut discriminer aucun Juif que ce soit sur son orientation sexuelle ou qu’il soit Juif selon les orthodoxes, les libéraux ou les laïcs ;seuls les Juifs antisémites doivent être discriminés. Et il y en a de plus en plus ; sans doute plus que des homosexuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.