Le Gouverneur de New-York, Andrew  Cuomo, a donné dimanche l’ordre à toutes les structures se trouvant sous son contrôle, de se retirer des entreprises et des organisations liées à un mouvement de boycott d’Israël….

Cuomo a fait son annonce dans un discours au Harvard Club à Manhattan devant un public comprenant des responsables juifs locaux et des législateurs, et a décrit le B.D.S. comme une «attaque économique» contre Israël.
« Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise, » a-t-il déclaré, « Si vous boycottez Israël, New York vous boycottera. Si vous vous désinvestissez d’Israël, New York se désinvestira de vos sociétés. Si vous sanctionnez Israël, New York vous sanctionnera  » .
New York est le premier état dans lequel le gouverneur a pris directement des mesures contre le BDS.
Alphonso David, l’avocat du gouverneur, a déclaré que le décret visait plus spécifiquement le BDS, mais qu’il s’appliquait à tout boycott ciblant Israël. Selon le décret, M. Cuomo demandera que soit établie au cours des six prochains mois une liste des entreprises et des groupes engagés dans toute «activité de boycott, de désinvestissement ou de sanctions ciblant Israël, soit directement, soit à travers une société mère ou une filiale.  »
Selon M. David, le nombre d’entreprises qui font des affaires avec l’Etat et qui cautionnent ou sont engagées dans le mouvement BDS pourrait être «tout à fait significatif. ». Ces entreprises, une fois mises au pied du mur, devront choisir : boycott, ou business avec la ville de New-York.
Cuomo a signé le décret juste avant de participer au défilé Célébrez Israël à New York. (Celebrate Israel Parade).


Line Tubianatribune juive

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.