Le Japon découvre des parties du F-35 crashé, très “secret”

1
15562

Le Japon découvre des parties de l’avion de combat furtif F35-A qui s’est écrasé et qui contiendrait «beaucoup de secrets»

Avion de chasse F-35A de la force d'autodéfense aérienne du Japon participant à un examen militaire sur le terrain d'entraînement d'Asaka de la force d'autodéfense terrestre à Asaka, dans la préfecture de Saitama.
Avion de chasse F-35A de la force d’autodéfense aérienne du Japon participant à un exercice militaire sur le terrain d’entraînement d’Asaka appartenant à la force d’autodéfense terrestre à Asaka, dans la préfecture de Saitama. PHOTO: AFP

TOKYO (AFP) – Le Japon a déclaré qu’il avait récupéré des débris d’un avion de chasse furtif qui s’était écrasé en avril, mais qu’il cherchait toujours la boîte noire-mémoire “d’une importance capitale” qui pourrait offrir des indices sur l’accident.

Près d’un mois après que le F35-A, un appareil de haute technologie, a plongé dans la mer au large des côtes du nord-est du Japon, ni le corps du pilote, ni le fuselage de l’avion n’ont été retrouvés, a déclaré le ministre de la Défense, Takeshi Iwaya.

Les experts affirment que le Japon et les États-Unis tiennent à empêcher la Russie et la Chine de récupérer les débris de l’avion. Le ministre Iwaya a admis le mois dernier qu’il y avait “une quantité importante de secrets à protéger” à bord.

Certains débris, y compris une partie de l’enregistreur de données de vol, ont été récupérés “le 3 mai ou après”, a déclaré M. Iwaya, ajoutant : “Le ministère de la Défense étudie actuellement (les parties), mais l’importante mémoire (de l’enregistreur de données de vol) n’a pas été récupéré. “

L’avion de chasse a disparu le 9 avril alors qu’il effectuait une mission d’entraînement à 135 km à l’est de Misawa, dans le nord-est du Japon.

L’avion a perdu le contact environ 30 minutes après avoir décollé de la base aérienne de Misawa avec trois autres aéronefs.

Il s’agissait du premier cas d’accident signalé par un F35-A, selon la force d’autodéfense aérienne du Japon.

Les équipes de recherche japonaises et américaines ont déjà trouvé la queue du jet.

Les troupes américaines et japonaises ont utilisé les données d’un navire japonais de recherche sur les fonds marins ainsi que d’un navire spécial de “soutien à la plongée” affrété par les Etats-Unis pour des opérations en eaux profondes afin de récupérer les pièces récemment découvertes, a déclaré M. Iwaya.

Le Japon déploie des F35-As, dont chacun coûte plus de 10 milliards de yens (124 millions de dollars singapouriens), pour remplacer ses chasseurs F-4 vieillissants.

Ils constituent un élément essentiel des efforts déployés par le Premier ministre Shinzo Abe pour améliorer la capacité militaire du pays afin de faire face à la dynamique changeante du pouvoir en Asie du Sud-Est, la Chine modernisant rapidement son armée.

straitstimes.com

1 COMMENT

  1. @ ” Le Japon découvre des parties du F-35 crashé, très “secret”

    On a beau rajouter un ” r ” à ” caché ” ,nous ne sommes pas dupes .

    Cette ” découverte ” est indécente .

    On peut appréhender la suite .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.