«Eric Zemmour, un invité indésirable au dîner du Crif»

« Les extrêmes n’ont pas leur place au dîner du Crif », explique Francis Kalifat, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France.

Les faits – 

Le traditionnel dîner du Crif aura lieu le 24 février, à 50 jours du premier tour de l’élection présidentielle. Francis Kalifat, son président, annonce : ni Jean-Luc Mélenchon, ni Marine Le Pen, et ni Eric Zemmour ne seront invités. Il s’explique à l’Opinion. Interview.

Le traditionnel dîner du Crif aura lieu le 24 février. Qui avez-vous invité, mais aussi, qui n’avez-vous pas invité ? Et pourquoi ?

En effet, notre dîner annuel se tiendra le 24 février, à 50 jours du premier tour de l’élection présidentielle, en présence du Président de la République et de l’ensemble des candidats, à l’exception de ceux que nous considérons hors du champ républicain.

Ce dîner se tiendra dans un contexte particulier de tensions sociales et sanitaires mais aussi internationales avec la crise ukrainienne. Traditionnellement, nous invitons dans leur diversité les acteurs politiques de notre pays, majorité et opposition, avec lesquels nous entretenons des relations. Ce qui implique que les partis extrêmes, qu’ils soient de droite ou de gauche, ne sont pas invités puisque nous n’avons ni relation ni échange.

Le dîner du Crif est un dîner républicain et à la table républicaine, les extrêmes n’ont pas leur place. Mais bien sûr, au-delà du monde politique, toutes les composantes de la société seront présentes. Le monde religieux, syndical, intellectuel, artistique, médiatique, économique, judiciaire diplomatique etc….

Éric Zemmour sera-t-il invité ?

A mes yeux, Éric Zemmour n’est pas un cas particulier. Je ne vois pas en lui autre chose qu’un polémiste devenu homme politique. Ce que je rejette, ce sont ses idées et ses références politiques qui le placent en héritier de Maurras et de Jean-Marie Le Pen donc hors du champ républicain.

Par ses positions extrêmes, il s’est placé à la droite de Marine Le Pen. Par ses tentatives de réécriture de l’histoire, il s’est installé en chef de file du révisionnisme dans notre pays. La brutalité de son discours, confondant souvent Islam et islamisme, sa volonté d’abroger les lois mémorielles, ses propos sur Pétain, qu’il cherche au fond à réhabiliter, sur Dreyfus, dont il interroge l’innocence, sur les victimes de Toulouse mises en équivalence avec leur bourreau et contestées dans leur appartenance à la communauté nationale parce qu’enterrées en Israël, etc… Tout cela en fait un invité indésirable au dîner du Crif.

Par ailleurs, ni Marine Le Pen, ni Jean-Luc Mélenchon, ne font partie de la liste des invités car le rejet des extrêmes est pour nous un impératif moral et politique.

Quel regard portez-vous sur la campagne présidentielle ?

Un regard inquiet face aux fractures de la société et à la multiplication et la progression des extrêmes. Nous avions dans notre pays un parti d’extrême droite et aujourd’hui, il y en a deux, le Rassemblement national de Marine Le Pen et Reconquête ! d’Éric Zemmour. Si on ajoute la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, à l’extrême gauche, les partis extrêmes totalisent autour de 40 % d’intentions de votes. C’est une véritable inquiétude pour nous, pour la France et pour la démocratie.

L’irruption d’Eric Zemmour dans le débat politique a fixé le tempo, et l’immigration est devenue le sujet essentiel du débat. Certes, la question est importante et elle doit être traitée avec sérieux et responsabilité, sans hystérisation. Cependant, il est utile de rappeler que le pouvoir d’achat et la santé restent les préoccupations premières des Français. Je ne crois pas, comme certains nous le prédisent, qu’en réglant le problème de l’immigration, tous les problèmes de la France seront réglés. Il faut raison garder.

« Nous, Français juifs, nous sommes pris entre l’antisémitisme traditionnel surreprésenté à l’extrême droite, et l’antisémitisme antisioniste surreprésenté à l’extrême gauche. A cela s’ajoute un antisémitisme d’une partie des jeunes musulmans entre 15 et 25 ans dans les “quartiers” et notre statut de cible privilégiée des islamistes »

Vous dites que jusqu’à 45 % des Français envisagent de voter pour un extrême. Pourquoi, selon vous ?

La société française est en crise profonde. Elle doute de son modèle et de son propre destin et la colère domine. Lorsque la société est éruptive, les extrêmes progressent et se renforcent, il y a danger pour la démocratie. Après l’épisode des gilets jaunes et les tentatives de récupération du mouvement par l’extrême droite et l’extrême gauche, nous avons eu la crise sanitaire et son cortège de contestations et de débordements ; contre le confinement, le vaccin, le passe sanitaire et le passe vaccinal.

Tout en faisant preuve d’une grande résilience, les Français vivent avec un sentiment de fatigue, de lassitude et d’incertitude. Des pans entiers de la société française sont dans la défiance, la colère, parfois le complotisme. On sent monter une crainte pour l’avenir. Notre nation prend la forme d’un archipel, comme l’a décrit Jérôme Fourquet (directeur du département opinion et stratégies d’entreprise de l’institut de sondages IFOP, auteur de L’Archipel Français, éditions du Seuil).

L’histoire nous a souvent montré que lorsqu’une société est malade elle cherche des boucs émissaires. Elle se tourne très souvent contre les Juifs et l’antisémitisme progresse.

Vous dites que l’antisémitisme est en progression. Que se passe-t-il ?

L’antisémitisme est un cancer qui gangrène la société. Nous, Français juifs, nous sommes pris entre l’antisémitisme traditionnel surreprésenté à l’extrême droite, et l’antisémitisme antisioniste surreprésenté à l’extrême gauche. A cela s’ajoute un antisémitisme d’une partie des jeunes musulmans entre 15 et 25 ans dans les « quartiers » et notre statut de cible privilégiée des islamistes. Le dernier rapport du ministère de l’intérieur comptabilise 589 actes et violences antisémites en 2021 en hausse de 73 % sur 2020.

De plus, ce même rapport nous apprend que 75 % de la totalité des violences antireligieuses contre les personnes ont visé les Français Juifs, qui représentent à peine 0,7 % de la population française.

On ne peut plus accepter que d’année en année, les Français Juifs subissent entre 40 et 50 % de la totalité des actes racistes antireligieux comptabilisés dans notre pays. J’ai une inquiétude sérieuse face à la persistance de cet antisémitisme qui, malgré les différents plans de lutte qui ont été mis en place, ne recule pas.

N’est-il pas temps de s’interroger sur la pertinence de ces plans. Si chacune des haines qui traversent notre société doit être combattue avec la même détermination et sans aucune hiérarchie, l’efficacité commande que l’on puisse avoir un plan spécifique de lutte contre l’antisémitisme. On ne peut pas traiter toutes les maladies avec le même remède.

Chiche ! Monsieur le président du CRIF 

Quels sont vos remèdes ? Un diner à l’Élysée ? Une médaille de la Légion d’honneur, ou de Chevalier de la Légion d’honneur ? Ou encore du bla-bla que vous et vos prédécesseurs nous avez débité depuis 40 ans. La logique n’est-elle pas de dire ?

1 – Nous sommes des Juifs français, et non pas  des Français juifs, puisque comme vous semblez le dire plus de 50 % des Français sont dans l’extrême, avec son antisémitisme comme carburant.

2 – Que la seule solution au problème et la vraie passe par le départ des Juifs sur une vraie terre d’asile. Alors il faut le dire haut et clair, et arrêter de parler de Français juifs, statut qui date de Napoléon, quand l’État d’Israël n’existait pas encore.

Il fut un temps, par ignorance, par refus du sionisme, des rabbins donnèrent les noms de leurs coreligionnaires juifs à la Gestapo, naïfs et stupides qu’ils étaient. Ils étaient les dirigeants communautaires de l’époque.

Le départ est malheureusement la seule et unique solution avant qu’il ne soit encore, une fois de plus, trop tard. Il ne faut plus accepter que les juifs soient les victimes permanentes d’un système qui n’est plus capable de s’assumer lui-même. Comment ce système ruiné et en chute libre, pourrait-il se soucier d’une petite communauté, qui ne lui pose que des problèmes.

En réalité vous n’avez plus rien à offrir. Quel échec. La représentation nationale que vous voulez inviter c’est un Macron sans parti, une Pécresse à 13 %, tous les autres étant disqualifiés.

Comme vos amis de l’UEJF, vous refusez de voir la situation des Juifs obligés de fuir les banlieues et les HLM. Vous aussi, vous êtes dans le pas d’amalgame. La France s’islamise chaque jour un peu plus. Chaque génération nouvelle est plus antisémite que la précédente. Les sondages indiquent tous, une radicalisation plus forte. Zemmour comme beaucoup d’autres veut enrayer le phénomène qui semble inexorable. Certes il est impossible de lui accorder un quelconque crédit sur certains de ses propos. Mais nous ne choisissons le meilleur, mais le moins mauvais. Les autres ont échoué pendant 40 ans. Ils ne sont plus crédibles. La situation fait qu’il n’y a plus de choix, c’est dramatique, mais c’est ainsi. Si demain Zemmour était président que ferez-vous ?

L’Opinion – JForum

39 Commentaires

  1. Zemmour lui, préfère dîner avec son pote Jean Marie Le Pen ( celui du « point de détail ») et avec la fille du criminel nazi Von Ribentropp condamné à mort et fort justement pendu haut et court à Nuremberg; cette madame Von Ribentropp à qui Zemmour est allé servir la soupe et faire des risettes, n’a jamais renié son père nazi et ses idées et elle apporte son soutien à Zemmour; obtenir le soutien d’une nazie vaut bien un bon dîner

  2. Quand va t-on arrêter cette mascarade du dîner des CONS , ils viennent tous s’empiffrer sur le dos de la communauté , car ça coûte à la communauté (500 € par tête ) , pour régaler une bande de politique d’hypocrites qui jurent tous de défendre Israël et les Juifs de France . Chaque année on avale les mêmes couleuvres Macron en premier qui va nous promettre  » plus jamais ça , Israël notre ami , notre allié , nous sommes les garants de la sécurité d’Israël et j’en passe et des meilleurs  » .Puis dès qu’il y a un vote à l’ONU,la France la première , vote contre Israël et le CRIF accepte cela sans rien dire , jusqu’à QUAND !! CA SUFFIT

  3. Personne ne cite le vice président du CRIF qui traite de charognards ceux qui seraient tentés de voter Z.
    D’où nous viennent ces procureurs juifs auxquels on ne veut surtout pas ressembler ?

  4. Excellente réaction du rédacteur de l’article aux conneries proférées par le meneur des crifards

    Le seul lieu possible et légitime pour les Juifs, c’est Erets Israël hachéléma.

    Un point c’est tout.

  5. Sans critiquer le CRIF pour sa decision de ne pas inviter tous les candidats a l’election presidentielle (si Melenchon, par exemple, etait invite, il refuserait avec hauteur et s’enorgueuillirait ensuite de l’avoir fait), je suis tres choque par le propos de M.Kalifat
    selon lequel « aucune voix juive ne doit aller … »

    M.Kalifat voudrait faire renaitre l’accusation de « vote communautariste » qu’il ne s’y serait pas pris autrement.

    • En 1870, dès la naturalisation collective imposée par décret Crémieux, un grand nombre de Juifs d’Algérie ne connaissaient même pas la langue francaouie, les bulletins de vote à déposer leurs étaient remis par le Consistoire. C’était donc purement un vote communautarisme décidé par les instances religieuses. Sans communautarisme, le Peuple Juif n’existerait plus actuellement. Dans l’Algérie Coloniale jusqu’en 1962, il n’y a quasiment jamais eu de youpin élu député ou maire dans ces départements, théoriquement francaouis, d’Algérie. Sauf erreur, le CRIF est né de la Résistance Juive, et se doit de défendre les intérêts de la Communauté Juive, et donc d’être communautarisme. Comme il ne le fait pas, et j’ai une expérience vécue pour l’attester, le CRIF est donc un organisme traitre à la Nation Juive et ennemi du Peuple Juif qu’il est pourtant censé représenter.

  6. Mais que représente aujourd’hui la CRIF ? Une secte de notables, adoubés par copinage, imbus d’eux-mêmes et sans aucune légitimité.
    Ces Juifs de cour, qui courent derrières les breloques (n’est-ce pas M. Khalifat ?), qui ne défendent en rien les Juifs de France ni leurs frères israéliens : où était le CRIF quand la France a voté le 1er décembre dernier, une résolution de l’ONU déniant tout lien des Juifs avec le Mont du Temple ? Aux abonnés absents !!
    Bref des gens sans intérêt qui ne représentent qu’eux-mêmes.

  7. Zemmour + Le Pen + Mélanchon = plus de 42% de l’électorat, et avec les écolos presque 50%, soit pas loin de un français sur 2 qui n’aura pas le privilège ce soir là de diner avec Macron et d’écouter le discours de Kalifat. Ca fait une extrême extrêmement large.

    Le CRIF a tort de s’engouffrer dans la campagne électorale avec un discours avarié. Cela pourrait lui coûter cher si un de ces extrêmes venait à être élu. A moins que Kalifat et sa bande de pieds miquelets prennent le maquis.
    .

  8. salut la compagnie !!!

    on se calme on garde son sang froid

    et tout ira bien

    faut donner l’envie et le désire de travailler et pas chercher dés petits boulots qui sont la source de problèmes à la jeunesse qui. cherche un coupable à leur état social

    et après tout , nous sommes tous dés terriens quelques soit l’endroit de la planète d’où nous venons ,
    il faut arrêter de se culpabiliser parce que sou ? on est comme on est !!!!

    simple pourquoi se la compliquer !!

    merci de me lire

    aux plaisirs pour la prochaine prause

    un terrien

  9. Le CRIF est c’est juste une institution pour se faire des contacts avec les politiciens et personnes haut placées de l’état.
    C’est honteux cette sélection .

  10. La France est un pays laïque pourquoi s’acharner sur. la croyance des candidats aux élections je remarque qu’il y a une polémique juste lorsque un juif est impliqué

    • Peut-être pourriez-vous essayer d’inclure les faits dans leur contexte? Né après la guerre, j’ai fait le service militaire à Berlin au début des années 80. N’ayant pas vécu les nazis, je n’avais à priori rien contre les allemands. Par contre mon père, gravement blessé durant cette guerre, a toujours refusé de mettre un pied en Allemagne, et il n’avait pourtant jamais été déporté. De même des amis lillois, non Juifs, de la même génération que mon père, refusaient aussi catégoriquement de mettre un pied en Allemagne. Cela signifie que des juifs comme des non Juifs, ayant vécu la guerre, ont une haine indélébile des allemands. Certes près de 100.000 jeunes israéliens germanophones, sont partis travailler en Allemagne, mais combien de leurs parents ou grands parents qui ont vécu les nazis, sont retournés s’y installer? La guerre des Juifs contre les allemands comme contre la francaouie anti-Juive, est loin d’être terminée.

  11. Et puis le CRIF va inviter JADO tant qu’on y est.
    Il est plus urgent que la France se réconcilie avec son passé sinon c’est au mieux la libanisation et au pire la talibanisation du pays.

    Assez d’exploiter une mémoire douloureuse pour aliéner et détruire toutes résistances.
    Il y a eu la paix avec l’Allemagne et plus de haine entre la France et l’Allemagne, alors pourquoi plus de paix entre les Français pour faire face à l’adversité.

    Le CRIF se permet de nous prendre en otage parce que juif !
    Que représente-t-il ?
    Ne génère-t-il pas de la sorte de l’antisémitisme vis à vis des ces millions de Français qui ne sont pas responsable de la Shoah et qui voit leur pays se désagrégé ?

    Heureusement que Zemmour a du courage pour chercher à réconcilier la France !
    Pour un sionisme Français: BRAVO Mr ZEMMOUR et bravo à tout ces Français qui entendent son discours sans préjugés et sans dogme.

  12. Zemmour ne dine pas avec les dirigeants juifs du CRIF, par contre il a diné avec Jean Marie Le Pen et avec la fille du grand dirigeant nazi Von Ribbentrop , condamné à mort et exécuté à Nuremberg: la fille de Ribbentrop n’a jamais renié son père et son nazisme tout comme Le Pen n’a jamais renié son antisémitisme; il est scandaleux que des juifs votent pour Zemmour, un candidat qui affiche de tels soutiens auxquels il manifeste son amitié

  13. pas du tout d accord avec la position du crif si vous n invitez pas Mr zemmour vous donnerz le dos a la communaute qui ne vous soutiendra plus ni vous le crif ni meme Mr Korsia et dans la foulle les consistoires qui vous soutiennnent

  14. Le CRIF est cette assemblée d’ignobles notables qui dans les années 40 auraient livré aux nazis, sans états d’âme, les juifs porteurs d’une étoile jaune … pour l’avenir que l’on sait !

    • Je ne suis pas certain que les Juifs Résistants qui ont fondé le CRIF en 1943, auraient livré les Juifs aux nazis, mais la génération qui a suivi, n’hésitait pas à livrer les petits youpins d’Algérie, totalement ignorants des institutions francaouies et de la corruption endémique de ce pays, aux politicaillons francaouis, pour qu’il les abusent. En 1984, subissant une odieuse persécution antisémite des ratés, jaloux des Juifs et haineux de la médicaillerie francaouie, j’ai demandé de l’aide à Théo Klein, Président du CRIF d’alors. Avocat et donc parfaitement au fait des institutions françaises, ayant tout le dossier entre les mains, il a catégoriquement refusé de lever le petit doigt, me livrant ainsi aux politicaillons merdeux de la francaouie. Il y a donc bien longtemps que je n’attends rien de ce type d’institution de la juiverie francaouie. La français est un pays où les youpins ne doivent ne compter que sur eux-mêmes, et ne pas perdre leur temps avec les traitres à la Nation Juive.

  15. Ayé!!

    le CRIF sort ses griffes élimées contre le dernier Français a clamer enfin les verités gênantes

    et il vient de sortir sa langue lècheuse du pouvoir en place

    gageons que Khalifat le bien nommé sera récompensé avec une rosette rouge ou bleue (mieux vaut la première) de la couleur de son anus .

    Juifs plus que honteux! bienveillants envers le pouvoir en place….

    ils savent confusément que le pouvoir aux mains de Z, il en sera fini de ces « associations communautaires » et ils redeviendront des sociétés culturelles, cultuelles, d’ entr aide, desecours, sans plus aucun de ces pouvoirs exorbitants leur permettant d’ inviter la président de la République, sans que celui ci ne leur rappelle la séparation de « l eglise » et de l état »

    vite Zemmour

  16. pourquoi le CRIF devrait il inviter un bonhomme qui doute de l’innocence de Dreyfus et qui pense que l’antisémitisme des années 30 en France était justifié; ce bonhomme n’ a de juif que le nom et est imbibé de la pensée de l’antisémite Maurras, ce traitre condamné à mort à la libération ; qu’il aille aux diners des nostalgiques de Pétain

    • Pourquoi le crif invite Macron antisraelien pathologique pro palestinien compulsif qui laisse libre l’assassin de vieille dame juive?
      Quand à Zemmour il faut le lire et non gober les caricatures de ses ennemis !

      • apparemment vous n’avez les textes de Zemmour qui sont dignes des pires antisémites; tous les nazis dont même Marine le Pen ne veut plus ont atterri comme soutiens de sa campagne

        • Vous non plus ; vous n’avez fait que lire les synthèses écrites par des journaleux jaloux et envieux. Tout ce que vous dites est faux et caricatural. Oui, la majorité des Juifs de France (et d’ailleurs) vont voter Zemmour, et ce sera une fierté de le voir au plus haut. le reste n’est que désinformation pour les nuls.

  17. Les Juifs qui font des projets de vivre dans un pays de pervers, corrompus, ratés et majoritairement anti Juifs comme la France, sont eux-mêmes des ratés car les oiseaux à plumes volent ensemble. Ils n’ont toujours pas compris qu’ils avaient été piégés à vivre en France. Il faut vraiment avoir une forte haine de soi juive pour chercher à vivre dans un pays aussi anti juif. L’ Histoire se répète et les juifs de France ne la referont pas. Durant le siècle précédent, des millions de Juifs n’ont pas hésité à fuir un pays qui s’effondrait pour s’installer dans un autre. Le tour des juifs de France est arrivé et ils doivent suivre la marche de l’histoire plutôt que chercher à pousser des montagne.

  18. Le Crif dont ses représentants sont des juifs de cour , seul leurs privilèges comptent, il faut leur ouvrir les yeux , car les vrais problèmes pour tous durent depuis trop longtemps c’est scandaleux….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.