Le mot « attentat » n’existe pas en anglais: on dit « terror attack ». Quand l’ @AFP indique que « La police israélienne a qualifié ces deux explosions « d’attaques » », c’est exact. Mais la police a aussi parlé de terrorisme. En français, attaquer un autobus porte un nom: #attentat.

Israël : deux attaques à Jérusalem font au moins un mort et une quinzaine de blessés

francetvinfo.fr

Image

Les étudiants palestiniens de l’université de Hebron distribuent des douceurs pour saluer les deux attentats dans des bus à #Jerusalem qui ont fait ce matin un mort – un adolescent de 16 ans – et quinze blessés. Comment envisager la paix et la coexistence dans ces conditions ?

C. W-R (avec G. A)
Image
Image

2 Commentaires

  1. « Comment envisager la paix et la coexistence dans ces conditions ? »

    facile !

    la Paix de la mort et la coexistence muette des cimetières

    indécrottable cette france plus que jamais antijuive , comme au bon vieux temps de l ordure louis 9 (saint-louis) ou Drumond, et de nos jours Bonnet de soral

    jalousies inexpiables

    la France : 65 MILLIONS D HABITANTS et , surprise, 60 prix nobel SOIT 1 PAR MILLION DE FRANCAIS en gros

    Le Peuple Juif : 15 millions a travers le monde, mais ……. 30 Prix Nobel, soit 1 PAR 500.000 JUIF

    ET AINSI EN RESPECTANT LA PROPORTIONALITE, le Peuple juif en a a recolté le DOUBLE DE LA fRANCE

    PS: J AI ELIMINE LES GROTESQUES PRIX NOBEL DE PETS

  2. Le problème en France, c’est quel ma plupart des médias relaient les infos de AFP brutes de décoffrage, comme AFP est antiisraelienne, les infos relayées sont souvent biaisées et les abonnés de l’AFP ne les corrigent pas. Résultat, Israël esr systématiquement responsable .
    Infoequitable fait du bon boulot , mais les organisations juives officielles et particulièrement le CRIF ne s’appuient pas sur ces constats pour interpeller les médias. Des personnes, comme G.W.Goldnadel ou C . Weil Raynal, qui défendent Israël becs et ongles sont rarement invités sur les plateaux télé. Il serait temps , que le CRIF retrouve son courage l’esprit, qui l’animait du temps de la mandature de Roger Cukierman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.