La Russie rejette la demande iranienne de missile S-400

0
13302

La Russie rejette la demande de missile iranien S-400 en raison de la tension dans le Golfe

Vladimir Poutine, président de la Russie, à l’écoute lors du Forum international de l’Arctique à Saint-Pétersbourg (Russie).
Vladimir Poutine, président de la Russie, à l’écoute lors du Forum international de l’Arctique à Saint-Pétersbourg (Russie).Photographe: Andrey Rudakov / Bloomberg

La Russie a rejeté une demande iranienne d’achat de systèmes de défense antimissile S-400, craignant que la vente ne suscite davantage de tension au Moyen-Orient, selon deux personnalités connaissant étroitement la question, dont un haut responsable russe.

La demande a été repoussée par le président Vladimir Poutine, ont déclaré des personnes haut-placées sous le couvert de l’anonymat, car elles n’étaient pas autorisées à en discuter. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s’est rendu à Moscou le 7 mai.

Le ministère russe des Affaires étrangères n’a pas répondu à une demande de commentaire et les responsables iraniens n’ont pas pu être contactés pour obtenir une réponse. Le week-end iranien commence jeudi.

Les ventes des systèmes de missiles font l’objet de graves controverses au Moyen-Orient. La Turquie, membre de l’OTAN et alliée des États-Unis, risque des mesures punitives de la part de l’administration Trump pour avoir accepté d’acheter les batteries.

La réaction de la Russie à la demande de l’Iran reflète le délicat équilibre des forces dans le golfe Persique, où une confrontation se prépare entre la République islamique, d’une part, et les États-Unis et ses alliés arabes du Golfe, de l’autre. Le président Donald Trump a accepté ce mois-ci d’envoyer plus de troupes américaines dans la région après que les États-Unis aient accusé l’Iran d’avoir attaqué des installations pétrolières saoudiennes et quatre navires.

Les responsables iraniens ont nié toute implication dans les attaques.

Travailler sur les relations

La Russie et l’Iran ont noué des liens politiques et militaires étroits ces dernières années, bien que certains signes tendent à indiquer que Moscou cherche à réduire progressivement l’empreinte de l’Iran au Moyen-Orient, tout en cherchant à protéger ses relations avec d’autres puissances régionales telles que l’Arabie saoudite et Israël.

“Tout renforcement réel ou imaginaire de l’Iran peut conduire à une escalade – si la Russie refusait réellement une telle demande de la part de l’Iran, cela voudrait dire que la Russie veut continuer à travailler sur les relations avec l’Arabie saoudite, Israël et garder une chance de négocier avec Trump”, a déclaré le président Ruslan Pukhov, responsable du Centre d’analyse des stratégies et des technologies à Moscou. «Si la Russie décide de fournir à l’Iran des S-400, ce serait un défi direct à l’Arabie saoudite et à Israël. Cela irait donc contre les intérêts nationaux de la Russie.»

La Russie fait partie des pays qui ont défendu l’accord nucléaire de 2015 avec l’Iran, que les États-Unis ont abandonné l’année dernière, avant de réimposer de nombreuses sanctions à l’économie iranienne. Les deux pays ont également aidé le président syrien Bachar al-Assad à reprendre le contrôle de la majeure partie du pays après huit années de guerre civile qui ont coûté la vie à des centaines de milliers de personnes.

Le S-400 est un système de défense aérienne et antimissile perfectionné conçu pour engager des cibles à des distances allant jusqu’à 400 km.

Mohsen Rezaei, haut responsable politique et ancien haut responsable du corps des gardiens de la révolution iranienne, a refusé de répondre à la question sur la commande du missile, lorsqu’il a été interrogé lors d’un événement à Téhéran. L’Iran est capable de se défendre “que la Russie nous aide ou non”, a-t-il déclaré à propos de la coopération plus large entre les 2 pays.

 Mis à jour le 
 

– Avec l’aide de Ladane Nasseri et Golnar Motevalli

( Mises à jour avec le commentaire d’un ancien officier de l’armée iranienne au dernier paragraphe. )

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.