La Russie en colère expose les détails opérationnels des frappes

7
998

La Russie en colère expose les détails opérationnels des frappes israéliennes en Syrie

Moscou estime que les avions de l’IAF ont utilisé l’espace aérien jordanien pour frapper des cibles à Damas et aux alentours, accusant Israël d’avoir “provoqué une augmentation des tensions et un potentiel de conflit autour de la Syrie”, ainsi que de “contrecarrer nos efforts pour contrôler la situation”

Daniel Salami|
Mise à jour: 11.21.19, 10:54
Non content de condamner ses attaques en Syrie comme déstabilisatrices, le ministère russe des Affaires étrangères a décidé cette semaine d’embarrasser Israël, en révélant des informations sur quatre attaques présumées de Tsahal ces 10 derniers jours, affirmant même que l’IAF aurait utilisé l’espace aérien jordanien pour mener à bien l’une de ces attaques.

L'IAF frappe des cibles dans la banlieue de Damas, novembre 2019

L’IAF frappe des cibles dans la banlieue de Damas, novembre 2019
( Photo: Capture d’écran )
La première frappe aérienne mentionnée par les Russes a eu lieu le 12 novembre au domicile du leader adjoint du Jihad islamique, Akram al-Ajouri, dans le quartier Mezzeh de Damas. Al-Ajouri lui-même est blessé alors que son fils et un garde du corps auraient été tués et que 10 autres personnes auraient été blessées.
Selon l’agence de presse syrienne le jour de l’attaque, “à 4h14 du matin, des avions de combat israéliens ont survolé la Galilée et ont tiré trois missiles sur Damas. Le système de défense antiaérien a abattu certaines de ses cibles et a réussi à les détruire avant qu’elles n’atteignent leur objectif. Deux autres missiles ont frappé la maison d’Al-Ajouri. “
Les Russes ont déclaré que l’attaque “avait tué et blessé des civils syriens et causé des dommages importants à des biens et à des bâtiments”.
Le ministère russe des Affaires étrangères a également annoncé le 18 novembre que des cibles iraniennes avaient été attaquées dans la région d’Al-Bukamal, près de la frontière syro-irakienne. Selon le ministère, “des avions de combat (israéliens) auraient traversé les espaces aériens irakien et jordanien“.
Le lendemain, selon la Russie, des missiles israéliens ont visé des cibles à 18 km au sud de la capitale syrienne et des explosions ont été entendues dans les environs de l’aéroport de Damas. Les Russes ont affirmé que cette attaque avait été commise à cause des tirs syriens sur le plateau du Golan, mais ces informations sont apparemment incorrectes.

Le siège de l'Iran en Syrie

Le siège de l’Iran dans la capitale syrienne a été attaqué par l’IAF
( Photo: Google Maps )
Selon la Russie, le 20 novembre, l’armée de l’air israélienne a lancé une quarantaine de missiles de croisière sur des cibles situées dans la banlieue de Damas. Israël a déclaré que cette action avait été décidée en réponse aux quatre roquettes lancées sur le plateau du Golan qui avaient été interceptées par son système de défense antimissile Dôme de Fer.
Parmi les autres cibles, l’armée de l’air israélienne a attaqué des positions de la force d’élite al-Qods iranienne ainsi que des (6) batteries anti-aériennes syriennes qui avaient lancé des missiles sol-air dans le but d’abattre les jets de l’IAF.
“Au moins 10 soldats (en fait 21) et civils (2 civils) syriens ont été tués ou blessés”, a déclaré la Russie, ajoutant que “ces événements ont provoqué une vive inquiétude et une grande indignation à Moscou.
 

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem
( Photo: Marc Israel Sellem )
 
“Nous pensons qu’il est impératif de respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie et des autres pays de la région”, a déclaré la Russie.
“Jusqu’à présent, les actions d’Israël ont accru les tensions et le potentiel de conflit autour de la Syrie et contrecarrent nos efforts pour contrôler la situation et assurer la stabilité et le règlement politique en Syrie.”
Première publication: 10:54, 21.11.19

7 COMMENTS

  1. les russe devraient demander à l’iran de dégager !!
    ils le peuvent et le doivent car c’est eux qui ont conquis la syrie des mains de daesh !

  2. j’ai comme l’impression que la russie prepare une surprise desagreable pour tsahal,qui malgré les avertissement russe fait ce qu’elle veut.israel abuse de la gentillesse et au laisser passer russe.israel veut en plus de l’iran impressioner la russie mais ignore que les russes savent en avance tous leur faits et gestes et ou les missilles vont frapper.les dirigeants israeliens le savent tres bien mais n’en font qu’a leur tete.ils seront surpris un jour et auront leur yeux pour pleurer.les russes ont une armée qui ne fait pas trop de bruit mais agi dans l’ombre.les generaux russes perdront un jour patience si tsahal continu.

  3. La poutre devrait arracher l’œil russe, si elle était enlevée !
    Quel culot insolent! (‘houtspah !)
    Si les Russes avaient fait leur boulot _des “efforts pour contrôler la situation et assurer la stabilité” _il n’ y aurait pas cette foultitude de préparation à la guerre, passage d’armes en masse, installation de dépôts etc…
    Ysraël protège sa vie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.