Le député français Meyer Habib Facebook

Le Député de la 8ème circonscription des Français établis hors de France, Meyer Habib a exprimé mardi à l’Assemblée nationale son inquiétude face à la montée de l’antisémitisme en France et dans le monde après l’attentat dans la synagogue de Pittsburg qui a tué 11 personnes samedi.

« 75 ans après la Shoah en 2018, on massacre encore des Juifs, c’est vrai aux Etats-Unis et c’est aussi vrai chez nous en France, » a déploré le Président de la commission des Affaires étrangères.

« Cet attentat nous ramène à notre insupportable réalité : d’Ilan Halimi aux tueries de Toulouse et d’Hypercasher, de Sarah Halimi torturée défenestrée vivante et Mireille Knoll lacéree et brulée chez elle, ces crimes sont la partie emergée de l’iceberg », a-t-il dénoncé.

M. Habib a également évoqué les « insultes, graffitis et intimidations » qui sévissent actuellement dans les Universités françaises où les menaces antisémites se multiplient.

« Je suis moi-même victime de menaces de mort et d’injures antisémites« , a-t-il rappelé.

Faisant le bilan des actes hostiles à la communauté juive de France, le député a annoncé qu’ » 2017, les actes antisémites ont bondi de 26% et que les Francais juifs presentent plus de 50% des violences racistes alors qu’ils ne représentent 1% de la population. »

M. Habib fait état d’une véritable « épuration ethnique » en cours dans certaines banlieues françaises.

« Je ne suis pas seulement inquiet pour les Juifs de France, je suis aussi inquiet pour la France, » a-t-il déploré.

« Une société malade »

« Une société gangrénée par l’antisémitisme est une société malade et la haine du Juif n’est qu’une variante de la haine de la République, » a-t-il ajouté devant Christophe Castaner le nouveau ministre de l’Intérieur.

M. Habib a notamment souligné le nouvel antisémitisme « sournois et politiquement correct » qui se nourrit de la détestation d’Israël en pointant du doigt certains membres des bancs de l’Assemblée nationale.

A la suite de l’attentat de Pittsburgh, Christophe Castaner avait indiqué dans la soirée avoir demandé aux préfets de renforcer la surveillance autour des synagogues.

« Nous ne tolérerons pas un mot ou un comportement antisémite », a réagi le ministre.

i24news

2 Commentaires

  1. La republique est morte puisque le gouvernement ne la respecte pas , ce ne sont pas les juifs , seuls, qui peuvent la sauver, le bateau coule a pic , et les juifs sont dedans , voila la verité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.