Israpresse rapporte que la population du moshav Even Sapir, à l’est de Jérusalem a été évacuée suite aux violents incendies qui sévissent dans les environs de la capitale israélienne. Certaines habitations ont été complètement détruites. De même certains parkings de l’hôpital Hadassa Ein Karem, situé dans le même secteur, ont également dû être évacués. Le feu a également entraîné la fermeture momentanée à la circulation d’une portion de l’axe n°1 reliant Tel-Aviv à Jérusalem. Environ quarante équipes de pompiers ainsi que des avions Canadair ont été mobilisés pour tenter de circonscrire les flammes qui se sont déclarées dans de nombreux endroits.

Par ailleurs, selon le quotidien à grand tirage Yediot Aharonot, un incendie s’est déclaré près du centre pénitentiaire d’Ofer, au nord-est de Jérusalem. Certains bâtiments adjacents abritant des soldats ont dû être évacués.

Le ministère de la Protection de l’environnement a lancé un message d’avertissement aux populations des villages et quartiers concernés des risques d’intoxication dus aux fortes fumées. Il recommande aux habitants qui n’ont pas été évacués de rester chez eux, de boucher les arrivées d’air et faire fonctionner les climatiseurs.

Selon le porte-parole des pompiers de Jérusalem, les incendies sont encore loin d’être circonscrits car les vents sont assez importants et favorisent l’extension du feu. Il a également indiqué que l’enquête n’a pas encore permis de déterminer si les incendies sont dus à la forte chaleur, à une négligence ou à une volonté criminelle.

La dernière vague d’incendies en Israël date du mois de mai 2015.

Des incendies de forêt ont commencé près d’un mémorial d’une victime du terrorisme près du Mt. Hébron.

Jewish Press rapporte que les responsables israéliens reconsidèrent la cause de l’apparition soudaine de nombreux incendies de forêt ce week-end   en dépit  de la vague de chaleur dans le sillage d’un incendie criminel flagrant ce week-end par des Arabes de l’Autorité palestinienne à un mémorial à Hébron de Yossi Shok ce week-end, victime d’un attentat terroriste.

Une demi-douzaine de foyers d’incendie ont éclaté autour du centre d’Israël ce dimanche (2 Août). Les enquêteurs sont désormais attentifs à la question de savoir si les incendies ont été allumés délibérément par des pyromanes arabes.

Une série semblable de feux de forêt autour de la capitale avait éclaté juste avant le début du sabbat il y a une semaine.

Tous les incendies de dimanche ont  été concentrés dans les collines de Judée, de Samarie et de Mt. Zones d’Hébron.

Parmi les communautés touchées étaient la banlieue de Jérusalem de Even Sapir, où 700 habitants ont été évacués de leurs maisons pour échapper aux flammes plusieurs maisons ont brûlées effectivement dans la communauté et la communauté de Samarie Elon Moreh, qui a également été frappé le week-end dernier. Les incendies ont fait rage également dans une zone entre les communautés de Judée de Beitar Illit et Tzur Hadassah, à proximité de l’endroit où un incendie similaire a éclaté en Juin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.