La filiale high-tech du Mossad décuple ses forces

1
2612

La filiale high-tech du Mossad investissant en capital-risque va diversifier son portefeuille

avatarpar Meir Orbach / CTech

Une image mystérieuse publiée sur la page Facebook du Mossad le jour de l’indépendance d’Israël, le 9 mai 2019. Photo: capture d’écran Facebook.

CTech – Le fonds d’innovation technologique du Mossad, Libertad Ventures, a annoncé lundi qu’il élargissait la gamme des secteurs dans lesquels il investira.

Libertad a été  créée en 2017  dans le but de renforcer la base de connaissances de l’agence de renseignement israélienne et de favoriser la collaboration avec le vaste écosystème de startups israélien. Libertad ne divulgue pas les noms des sociétés de son portefeuille.

Le fonds diversifiera son portefeuille afin d’inclure des sociétés dans les domaines des technologies financières, de la robotique, de la récupération d’énergie, du big data, de l’impression et du scan 3D, des technologies de ville intelligente, du traitement du son, de l’intelligence artificielle, du traitement du langage naturel, de l’apprentissage automatique, de la biologie synthétique et de la technologie des drones.

Libertad Ventures a décidé de s’étendre à d’autres secteurs après avoir développé un large éventail de stratégies gagnantes au cours des deux dernières années, a déclaré le responsable du fonds dans un communiqué, ajoutant que le Mossad avait déjà bénéficié de certaines des sociétés du portefeuille du fonds.

https://www.algemeiner.com/2019/05/21/mossads-venture-arm-to-diversify-portfolio/?utm_content=news1&utm_medium=daily_email&utm_campaign=email&utm_source=internal/

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.