Se dirige-t-on vers un Guantanamo à la Française ? Voici la question stupide que se posent les hommes de gauche. Ils préfèrent sans doute des morts supplémentaires que de se conduire en personnes résolues à combattre les terroristes musulmans.

C’est de cette manière que la gauche a qualifié les mesures sécuritaires réclamées par la droite. La principale d’entre elles : « enfermer par précaution les Français soupçonnés de lien avec le terrorisme », quitte à devoir modifier la constitution. Face à la menace terroriste, le gouvernement a choisi d’ouvrir 13 centres de « déradicalisation » d’ici 2017.

1 COMMENTAIRE

  1. Les Français sont dans l’esthétique et non le fonds. Nous en savons quelque chose eux qui nous voient comme de vilains méchants tuant les malheureux Arabes des territoires. Ici, il n’est pas question de « Guantanamo » ni même de « Drancy » ou « Pithiviers » évidemment. Il s’agit de centres d’enquêtes approfondies des « Fichier S » et de leurs contacts, pour prendre des mesures appropriées et drastiques si nécessaire. Ils disent que la France est en guerre, mais ce sont 99% des civils qui sont massacrés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.