Le texte de déposition d’Ilhan Omar désigne également Sarsour et Kushner en tant qu’agents d’influence rémunérés par les Qataris

“Nous avons recruté des républicains et des démocrates, mais cela ne suffit pas. Nous voulons diriger la Maison-Blanche”, auraient déclaré les Qataris.

Le représentant Ilhan Omar (D-MN) participe à une conférence de presse à l'extérieur du Capitole américain à Washington, États-Unis, le 10 avril 2019 (crédit photo: JIM BOURG / REUTERS)
La représentante Ilhan Omar (D-MN) participe à une conférence de presse à l’extérieur du capitole américain à Washington, aux États-Unis, le 10 avril 2019
(crédit photo: JIM BOURG / REUTERS)

Un témoignage explosif livré devant un tribunal de Floride, qualifiant Ilhan Omar d’agent qatari, implique également plusieurs autres citoyens américains notoires, notamment la militante politique Linda Sarsour et le conseiller principal du président des États-Unis Donald Trump, Jared Kushner.

Hier, le Jerusalem Post a rapporté le témoignage de l’homme d’affaires canadien Alan Bender dans le procès de Sheikh Khalid bin Hamad al-Thani, accusé d’avoir ordonné à son garde du corps américain d’assassiner deux personnes.

Bender a déclaré à la cour qu’Omar avait été recruté par le Qatar et s’était également engagé à prêter allégeance au président turc Erdogan. S’adressant au Post plus tôt dans la journée, Bender a confirmé que le reportage était une restitution exacte de ce qui avait été dit devant un tribunal.

A présent, le Jerusalem Post peut révéler que :

– Selon Bender, le Qatar avait pour objectif de “démolir” l‘Imam Tawhidi, connu sous le nom d’Imam de la Paix, parce qu’il a critiqué I. Omar, en utilisant ses contacts dans des journaux américains pour publier des récits considérés comme diffamatoires, et susceptibles d’entraîner des poursuites judiciaires à son encontre.

– Les atouts présumés du Qatar comprennent des politiciens des deux côtés de la Chambre et des journalistes.

– Et le conseiller principal auprès du président des États-Unis, Jared Kushner, aurait également touché de l’argent du Qatar.

Dans son témoignage devant le tribunal de Floride, dont une copie a été envoyée au Jerusalem Post, Bender a affirmé qu’Omar et Linda Sarsour étaient membres des Frères musulmans.

“Ils [les Qataris] l’appelaient sœur Ilhan, terme que vous utilisez uniquement lorsque vous êtes membre des Frères musulmans. Abdullah al-Athbah se réfère donc à Ilhan Omar comme sœur Ilhan et sœur Linda, qui est Linda Sarsour, une autre militante qui va maintenant se porter candidate au Sénat “, a déclaré Bender au tribunal.

“Quelqu’un l’a recommandée aux Qataris. Ils avaient plusieurs noms, plusieurs options parmi lesquelles choisir, pour les approcher et les sélectionner -” ils l’ont appelée à gagner les élections comme un premier engagement “.

Omar a été choisie, a déclaré Bender, parce que son père avait l’habitude de mener “des interrogatoires très violents”, en tant qu’officier supérieur de l’armée somalienne “, et ils ont pensé que ce serait très bien, car plus vous portez d’accusations compromettantes contre votre candidat potentiel, plus il devient facile de contrôler le candidat (par la menace de révélations). ”

On a a également déclaré qu’elle a manifesté d’autres faiblesses perçues qui ont fait d’elle une recrue appropriée. Bender a déclaré à la cour qu’il se demandait pourquoi une musulmane dévote telle qu’Omar accepterait des pots-de-vin, mais on lui aurait fait comprendre que : “Ne vous laissez pas berner par son foulard. C’est une maniaque du sexe et elle est très faible en matière d’argent et de sexe. Et nous avons les deux. ”

Abdullah al-Saleh, militant koweïtien basé à Londres, a publié mardi dans la soirée son tweet : “Je m’appelle Abdullah al-Saleh et j’ai été l’invité du gouvernement qatari et du Premier ministre pendant six mois. J’ai appris de leurs opérations en Occident et peut témoigner et confirmer que tout ce que Alan Bender a dit dans sa déposition concernant la représentante Ilhan Omar et le Qatar est vrai. ”

M. al-Saleh, qui compte 123 000 internautes sur Twitter, a envoyé au Post une photo de lui-même posant avec des membres de la famille royale qatarie pour appuyer sa plainte.

Abdullah al-Saleh pose avec des membres de la famille royale qatarie (Crédit photo: fourni)Abdullah al-Saleh pose avec des membres de la famille royale qatarie (Crédit photo: fourni) – Le seul qui n’a pas lavé sa djellabah avec la lessive Omar sans bouillir?

Selon Bender, Omar était si “obéissante” que les Qataris “voulaient s’assurer que personne ne puisse s’en prendre à sa réputation … et c’est ainsi qu’ils ont évoqué le nom de l’Imam Tawhidi … Un activiste social qui révélait beaucoup de ces aspirations à lui nuire. ”

Les Qataris, a déclaré Bender, ont demandé “si je pouvais engager une action en justice contre Tawhidi afin de permettre à Ilhan Omar de capitaliser sur sa personne et de le poursuivre en justice pour diffamation.

“Leur plan était de collecter des informations fausses sur l’Imam Tawhidi (…) et de les transformer ensuite en un article de presse publié dans l’un des principaux journaux des États-Unis. Cela pourrait ensuite se transformer en une action en justice, et ils m’ont demandé si j’étais prêt à sponsoriser la partie action en justice “.

Imam of Peace

@Imamofpeace

The Government of Qatar hired a NY based lawyer to demand that Twitter delete my tweets and suspend me for exposing their dirty deals in Congress and the mainstream media.

The following is my/my lawyer’s response to Twitter, read for yourselves and see how dodgy Qatar operates.

View image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter
3,435 people are talking about this

« Tout ce qui a été dit de moi [par Alan Bender] dans la déposition est arrivé, » selon l’Imam Tawhidi qui s’est confié au Post . “Je crois en la déposition et j’attends une enquête. Tout ce que je veux, c’est être traité de manière équitable”, a-t-il ajouté.

Cependant, Ilhan Omar n’était pas la seule Américaine importante citée dans le témoignage de Bender.

“Ils [les Qataris] ont déclaré:” Nous avons recruté dans les deux camps, républicains et démocrates, mais cela ne suffit pas. Nous voulons diriger la Maison-Blanche. ” Alors ils feront tout pour y parvenir “, at-il déclaré à la cour.

En effet, si le témoignage de Bender est exact, ils en sont déjà proches.

Expliquant que le Qatar utilise des sociétés occidentales pour blanchir efficacement l’argent versé aux citoyens américains, Bender a cité un paiement de 1,4 milliard de dollars qui aurait été transféré à Jared Kushner depuis le Qatar, via une société canadienne nommée Brookfield, dans laquelle il affirme avoir beaucoup investi.

666 Fifth Avenue et Cheikh Hamad bin Jassim al-Thani (Crédit: Getty Images et Zaha Hadid) 

Tout en sachant qu’il s’agissait d’un investissement en argent sale, le Qatar s’est appuyé sur Brookfield pour acheter le 666 Fifth Avenue à Kushner, afin d’annuler ses dettes.

“Pourquoi n’ont-ils pas payé Kusher directement?” a demandé l’avocat des plaignants, Mme Castenda.

“Trop risqué”, a répondu Bender.

“Jared Kushner a t-il approché le gouvernement du Qatar pour un sauvetage de 666 Fifth Avenue?” Castenda a t-elle demandé à clarifier.

“C’est exact*. C’est ce qu’ils m’ont dit … Et ils l’ont fait. Et Kushner est content d’eux car, selon eux, je ne connais pas Kushner personnellement, mais les Qataris ont dit que Kushner leur avait dit : ‘Choisissez entre l’une des deux solutions. Soit vous payez ce que je vous dis de payer, soit je libère mes chiens. ”

“Les chiens étant qui?” a t-elle demandé.

“L’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis”, a répondu Bender.

Les Qataris étaient conscients qu’il s’agissait d’un investissement rentable, mais ils ont dit à Bender: “Nous ne l’avons payé que pour rembourser sa dette. Et tant qu’il est à la Maison-Blanche, nous devons faire tout ce qu’il veut jusqu’à ce que nous contrôlions la Maison Blanche. Nous comme (nous contrôlons le) Qatar “, a précisé Bender.

Le Jerusalem Post a demandé une réponse au bureau de M. Kushner. Cependant, il n’a souhaité faire aucun commentaire.

M. Bender a notamment affirmé ce qui suit :

– Celui qui détient le vrai pouvoir au Qatar est Mohammed Al-Masnad, surnommé le “PDG”. “Après quelques heures, j’étais convaincu que l’émir du Qatar ne dirigeait pas la danse et que Mohammed Al-Masnad était responsable de tout. Il est également son oncle. […] Et la mère de l’émir est le véritable roi (ou reine-Mère) de Qatar. ”

Le deuxième homme le plus puissant du Qatar est un Palestinien, Azmi Bishara (ex-député arabe à la Knesset, confondu pour inteligence avec le Hezbollah en 2007).

– Jamal Khashoggi a été mis en selle par le Qatar pour être tué par les Saoudiens après qu’ils ont découvert qu’il “jouait dans les deux camps”. “Jamal Khashoggi et le prince Al-Waleed bin Talal étaient des amis très proches”, a déclaré Bender. “[Khashoggi] recevait des secrets sensibles … et il les divulguait aux Qataris. Les Qataris les divulguaient aux médias … et il était membre des Frères Musulmans. J’ai reçu cette confirmation des responsables qataris.”

– qu’ils “financent près de 99% des dissidents saoudiens aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Ils les paient”. Bender a désigné Ghanem al-Dosari, un YouTuber bien connu, comme l’un de ces individus.

– Le Qatar a payé trois Italiens, connus sous le nom d ‘”ingénieurs”, pour pirater les comptes des citoyens saoudiens et des Émirats arabes unis. “Courriels, SMS, appels téléphoniques réguliers, ordinateurs portables. Tout ce à quoi vous pouvez penser. Ils ont piraté tout cela.”

– Les fonctionnaires américains sont les moins chers du monde à recruter. “Les responsables britanniques exigent des millions. Des politiciens américains, dont certains acceptent 50 000 dollars”.

– Les Qataris appellent Trump “l’homme orange” et Kushner le “descendant des porcs et des singes”, parce qu’il est Juif. “Et ils se réfèrent à d’autres sénateurs américains et membres du Congrès qui sont chrétiens comme des” croisés “.”

Aaron Reich a contribué à ce reportage.

jpost.com

  • Le cheikh Hamad Bin Jassim Bin Jaber al-Thani, dit HBJ, a négocié avec Jared et son père Charles Kushner en 2015 et 2016 et a accepté d’investir 500 millions de dollars, a rapporté l’Intercept. Mais l’accord, ont indiqué des sources à Intercept, était conditionnel et dépendait de ce que Kushner obtienne un financement supplémentaire d’autres sources, ce que sa société n’a pas réussi à faire.

    «En gros, HBJ leur a dit : nous sommes prêts à verser 500 (millions), soumis à beaucoup de choses, mais surtout à ce que vous puissiez lever le reste», a déclaré une source au courant des négociations.

    Ce qui a tué l’entente avec HBJ, c’est la décision de Anbang Insurance Group de renoncer à un partenariat potentiel pour réaménager la tour. L’assureur chinois avait initialement envisagé d’investir 400 millions de dollars, puis d’emprunter 4 milliards de dollars supplémentaires pour construire une tour de copropriété et une tour de vente au détail sur le site, en partenariat avec Kushner Companies. Mais à la fin du mois de mars, il avait mis fin aux négociations en  raison de la pression réglementaire croissante en Chine.

  • L’ investissement proposé par Anbang dans cette tour – où les bureaux valent moins que l’hypothèque de 1,2 milliard de dollars seulement, due en février 2019 – a été largement critiqué pour avoir créé des conflits d’intérêts potentiels pour Jared Kushner, un conseiller clé de la Maison Blanche. La nouvelle de l’échec des négociations avec HBJ fera probablement de même. Jared aurait été l’un des moteurs des récentes attaques publiques du gouvernement Trump contre le Qatar pour son rôle présumé dans le financement de terroristes, a déclaré l’Intercept. Une source dans la région a déclaré à l’Intercept que si l’élite qatarie avait été informée des difficultés diplomatiques à venir, elle aurait «volontiers» financé le 666 (Cinquième), même s’il s’agissait d’un mauvais investissement.

(therealdeal.com/2017/07/10, 10 juillet 2017)


Avertissement : 

1 COMMENTAIRE

  1. Et le conseiller principal auprès du président des États-Unis, Jared Kushner, aurait également touché de l’argent du Qatar.

    XXXX

    COMPLOT sioniste !!

    selon le fameux dicton des Juifs de la Goulette

    “, je touche,
    tu touches,
    nous touchons……

    iLS NE TOUCHENT RIEN !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.