Netanyahu prêt à un accord partiel pour libérer certains otages

Yaki Adamker, Barak Ravid

Après de nombreuses interviews en anglais, le Premier ministre a été interviewé pour l’émission Patriots sur Channel 14, pour la première fois en hébreu depuis le début de la guerre : « Je suis prêt à conclure un accord partiel sur les otages ». Sur la colonisation à Gaza : « Ce n’est pas réaliste. » Un haut responsable israélien à propos de l’accord sur les personnes enlevées : « Les paroles de Netanyahu ont causé d’énormes dégâts aux chances d’un accord »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été interviewé ce soir (dimanche) par l’émission Patriotes sur Channel 14, et a évoqué la phase actuelle de la guerre : « La phase du bois de la guerre est sur le point de se terminer. Cela arrivera très bientôt », a déclaré Netanyahu. Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a eu le temps de répondre aux propos du Premier ministre : « L’implantation juive dans la bande de Gaza et l’encouragement à la migration volontaire des habitants de la bande de Gaza sont réalistes et ce sont eux qui permettront la réalisation de le concept de victoire absolue. Comme nous nous sommes installés en Israël après 1967, nous pourrons le faire à nouveau dans la bande de Gaza après 2024. »

Le président de l’opposition, Yair Lapid, a répondu : « Je recommande justement l’interview de Netanyahu sur la Quatorzième chaîne. Jugez par vous-même s’il est capable de diriger un pays en crise. »

Netanyahu a également fait allusion à la crise avec les États-Unis : « Nous devons investir beaucoup plus dans la sécurité et l’autoproduction, et nous libérer de la dépendance à l’égard des autres. J’apprécie le soutien du président Biden au début de la guerre. Lorsqu’il est devenu clair que nous « Nous pouvons nous battre avec ce que nous avons, c’est toujours mieux. Nous devons vaincre cette arme qui a perpétré ce massacre. Que tout le monde comprenne que cela C’est ce qui est fait à ceux qui déclenchent une guerre contre Israël.

Mais faisant référence aux manifestations qui ont lieu tous les samedis à travers le pays, il a déclaré : « Il y a ici une minorité très organisée qui change d’intentions à chaque fois – parfois à propos du virus corona, parfois à propos du réforme, mais leur objectif est de renverser le gouvernement et d’établir un gouvernement de gauche qui établira un État palestinien ici. Leur ordre du jour est fixe, le renversement du gouvernement. » « Dans tous les avertissements, il a été souligné que le Hamas avait été dissuadé, donc malheureusement il n’a pas été dissuadé », a-t-il ajouté à propos du concept israélien . « Nous en savons beaucoup plus aujourd’hui qu’avant sur la planification de l’attaque du 7 octobre.

Les familles des personnes enlevées ont fait une déclaration en réponse aux propos du Premier ministre : « Le quartier général des familles condamne fermement l’annonce du Premier ministre concernant le retrait de la proposition israélienne. Il s’agit de l’abandon des 120 personnes enlevées et des personnes enlevées et d’une violation du devoir moral de l’État envers ses citoyens. La fin des combats dans la bande de Gaza, sans la libération des personnes enlevées, est un échec national sans précédent et un manquement aux objectifs de la guerre pour le gouvernement et son chef qui veut se retirer de ses engagements fondamentaux concernant le sort de nos proches. Le Premier ministre a la responsabilité et l’obligation de restituer toutes les personnes enlevées.

Le bureau du Premier ministre a répondu : c’est le Hamas qui s’oppose à l’accord, pas Israël. Le Premier ministre Netanyahu a clairement indiqué que nous ne quitterions pas Gaza tant que nous n’aurons pas rendu les 120 personnes enlevées, vivantes ou décédées.

JForum.fr avec  news.walla.co.il

Benjamin Netanyahou,
Canal 14

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Max Benchetrit

Jamais je n’aurai pensé que les juifs d’Israël ne parlent pas d’une seule voix.
Ces discordes font l’affaire de nos ennemis. D. Est Un, Israël devrait aussi être Un.