Israël propose une loi contre la négation des atrocités du Hamas

Face aux dénégations croissantes des atrocités commises par le Hamas le 7 octobre dernier, Israël envisage une législation sévère pour punir ceux qui minimiseraient ou nieraient ces crimes. Le projet de loi, présenté à la Knesset israélienne, prévoit une peine de cinq ans de prison pour ceux qui publieraient des contenus négationnistes ou faisant l’apologie des actes terroristes du Hamas.

Le texte du projet de loi dénonce le massacre de plus de 240 civils, principalement des Israéliens, qui ont été kidnappés et plus de 1 200 victimes ont subi des violences brutales, des mutilations et des assassinats. Il qualifie ces actes de tentatives de réécrire l’histoire et de dissimulation des crimes commis contre le peuple juif et l’État d’Israël.

Le député Oded Forer, du parti d’opposition Yisrael Beytenu, est à l’origine de ce projet de loi qui suscite déjà un soutien bipartisan. Même si des réserves existent quant à la formulation générale du texte, il bénéficie du soutien de divers partis politiques, y compris ceux de la coalition au pouvoir et de l’opposition.

Le ministre de la Justice Yariv Levin, du Likoud, a exprimé son soutien au projet de loi, soulignant son importance dans la lutte contre le phénomène du déni des atrocités terroristes. Cependant, des voix s’élèvent contre cette initiative, craignant qu’elle ne restreigne la liberté d’expression et qu’elle ne soit pas nécessaire.

Gil Gan-Mor, directeur de l’Association pour les droits civiques en Israël, met en garde contre une application abusive de la loi et souligne l’importance de préserver la liberté d’expression, même dans des cas aussi sensibles. Il estime que des problèmes de cette nature devraient être abordés par le dialogue et l’éducation, plutôt que par des mesures législatives draconiennes.

Il est également rappelé qu’il existe déjà des lois en Israël interdisant l’identification et le soutien à des actes terroristes, ce qui soulève des questions sur la nécessité de cette nouvelle législation.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires