Israël : le suspect dans l’affaire de l’adolescent arabe brûlé vif est sain d’esprit

0
223
epa04332691 Israeli citizen Yosef Haim Ben David (C), main suspect in the murder of the Palestinian youth Muhammad Abu Haider, is led to a hearing in the District Court in Jerusalem, Israel, 27 July 2014. The man, together with two other Jews, are charged with the murder and abduction of a Palestinian teenager whose death, coming on the heels of the killing of three Israeli teenagers, set off the current wave of Israeli-Palestinian violence. EPA/ABIR SULTAN
Une faute?

Le principal accusé israélien du meurtre d’un adolescent palestinien brûlé vif en 2014 a été déclaré sain d’esprit à la suite d’un examen psychiatrique et peut donc être jugé, a indiqué mardi un avocat de la famille de la victime.

L’accusé Yosef Haim Ben David (31 ans) est considéré comme le principal exécutant de l’enlèvement et de l’assassinat de Mohammed Abou Khdeir (16 ans), le 2 juillet 2014 à Jérusalem-Est, annexée et occupée. Deux de ses complices israéliens, mineurs au moment des faits, ont été condamnés l’un à la perpétuité et l’autre à 21 ans de prison le 4 février.

Escalade des violences

Ce crime a contribué à l’escalade des violences menant à la guerre de Gaza en juillet-août 2014 et qui a profondément marqué l’opinion palestinienne.

La décision du tribunal contre le meneur de la bande est encore plus attendue dans un climat de violences renouvelées entre Israéliens et Palestiniens.

Après des mois de procès, le tribunal avait causé la surprise et l’émoi le 30 novembre en décidant à la dernière minute de se pencher sur la santé mentale de Yosef Haim Ben David, avant de se prononcer sur sa culpabilité.

L’accusé ment-il sur sa santé mentale?

Le psychiatre mandaté par le tribunal «a conclu que l’accusé numéro un a menti sur son état mental pour éviter d’être jugé et a transmis son rapport au tribunal», a affirmé l’avocat de la famille de la victime, Me Mohammad Jbara, à l’AFP.

Les avocats de Ben David affirmaient depuis le début du procès fin juillet 2014 que Ben David se prend pour «le messie» et ne peut être considéré comme pénalement responsable. Mais ils ont attendu les tout derniers jours des audiences pour produire un document à l’appui de leurs dires. Le tribunal a accepté en exprimant sa réprobation devant le procédé tout en reportant jusqu’à présent son jugement en attendant un avis psychiatrique indépendant.

(nxp/afp)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.