(FILES) In this file photo taken on October 1, 2020, Salah Hamouri, Franco-Palestinian lawyer, gives an interview to AFP in the West Bank city of Ramallah. Hamouri, detained without formal charge in an Israeli prison, is to be deported to France, his family and supporters told AFP on November 11, 2022. (Photo by ABBAS MOMANI / AFP)

Israël : l’avocat Salah Hamouri bientôt expulsé vers la France

Les faits

Détenu depuis près de huit mois, l’avocat Salah Hamouri sera expulsé en France dimanche 4 décembre. Il avait été emprisonné pour sa supposée implication au sein d’une organisation considérée comme « terroriste » par Israël et l’Union européenne.

L’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, détenu sans accusation formelle dans une prison israélienne depuis le mois de mars dernier, doit être expulsé dimanche prochain en France, ont indiqué mercredi 30 novembre à l’AFP sa famille et un groupe de soutien.

« Le défenseur des droits de l’homme franco palestinien Salah Hamouri, détenu dans le cadre d’une détention administrative arbitraire, vient de recevoir, ce 30 novembre, une notification selon laquelle il sera déporté de force dimanche le 4 décembre en France », a indiqué le groupe de soutien à l’AFP, une information confirmée par sa famille, une source diplomatique et les autorités palestiniennes.

Une détention prolongée

Salah Hamouri, âgé de 37 ans, avait été condamné en mars à trois mois de détention administrative, une mesure controversée permettant à Israël d’incarcérer des suspects sans accusation formelle. Sa détention avait été prolongée une première fois en juin, puis à nouveau en septembre, par la justice militaire israélienne, qui le considère comme un membre du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Le Franco-Palestinien nie appartenir à cette organisation marxiste, considérée comme « terroriste » par l’État hébreu et l’Union européenne.

Salah Hamouri avait entamé le 25 septembre, avec 29 autres détenus palestiniens, une grève de la faim pour dénoncer sa détention. Il a été ensuite placé à l’isolement en prison et a mis fin à sa grève après environ deux semaines sans manger. « Ils (les avocats, NDLR) ont été notifiés à l’oral qu’il serait expulsé dimanche. C’est désespérant, ahurissant », a déclaré à l’AFP son épouse, Elsa Lefort.

Né à Jérusalem-Est, la partie de la ville sainte annexée et occupée par l’État hébreu, Salah Hamouri ne dispose pas de la nationalité israélienne mais d’un simple permis de résidence, révoqué l’an dernier par les autorités israéliennes. La diplomatie française avait demandé en vain à Israël à ce que Salah Hamouri soit libéré et puisse vivre à Jérusalem.

Source : la-croix.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.