Cette nuit, le New York Times publiait un article sur l’élimination la semaine dernière d’un colonel iranien en pleine rue devant son domicile à Téhéran. Le journal américain révélait qu’Israël avait informé les Etats-Unis que c’était lui qui était responsable de cette élimination, le colonel projetant de perpétrer des attentats contre des cibles juives et israéliennes dans le monde.

Le colonel iranien éliminé prévoyait d’assassiner BHL

Selon le quotidien, les Israéliens ont expliqué à leurs homologues américains que cette élimination était un avertissement à destination des responsables iraniens, afin qu’ils mettent fin aux opérations d’un groupe secret de la Force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique, connu sous le nom d’unité 840, chargé d’enlever et d’assassiner des étrangers dans le monde entier, y compris des civils et des responsables israéliens.

Le colonel Sayyad Khodaï a été tué dimanche par deux motards ayant ouvert le feu sur lui dans l’est de Téhéran, selon l’agence officielle iranienne Irna. Il était, selon la télévision d’Etat iranienne, un membre de la Force Qods, l’unité d’élite des Gardiens de la Révolution en charge des opérations extérieures.

Parmi les cibles, toujours d’après le New York Times, se trouvait le philosophe juif Bernard-Henri Lévy. Le colonel iranien avait également tenté de cibler un général américain en Allemagne et un diplomate israélien en Turquie, selon le quotidien américain.

Israël irrité par une fuite du New York Times

Israël dit à l’administration américaine qu’il est irrité par une fuite du New York Times. Le journal cite une source du renseignement disant qu’Israël a informé les États-Unis de la responsabilité de l’assassinat d’un responsable du CGRI à Téhéran ; Jérusalem inquiète l’Iran désormais contraint de venger le meurtre après que l’ambiguïté ait été levée.

Jeudi, des responsables israéliens ont exprimé leur colère face à un article du New York Times, citant des sources américaines, selon lequel Israël était responsable d’un assassinat à Téhéran plus tôt dans la semaine.

Le New York Times a rapporté qu’Israël avait informé l’administration Biden de son opération à l’intérieur de l’Iran, au cours de laquelle Sayyad Khodaei, un haut responsable du Corps des gardiens de la révolution, a été abattu devant son domicile par des hommes armés qui se sont échappés des lieux à moto.

הלווייה ב טהרן של קצין משמרות המהפכה קולונל חסן סיאד חודאי שחוסל ביבררFunérailles du responsable du CGRI Sayyad Khodaei qui aurait été assassiné par Israël à Téhéran en début de semaine( Photo: EPA )

Les responsables israéliens ont décrit la fuite comme un abus de confiance entre Jérusalem et Washington, qui coopèrent étroitement en matière de sécurité et de renseignement, et ont averti que les Israéliens pourraient être exposés au risque de vengeance iranienne.

Les responsables israéliens pensent que la fuite vers le New York Times provient de responsables de l’administration qui s’opposent aux actions d’Israël contre l’Iran, craignant qu’elles ne nuisent aux négociations sur un retour à l’accord nucléaire de 2015.

Les Israéliens sont particulièrement irrités par l’ambiguïté de la politique américaine à l’égard de l’Iran.

Israël a nié la responsabilité de l’assassinat de Khodaei, afin de permettre le déni des Iraniens et de minimiser leur ambition de venger sa mort en ciblant les intérêts israéliens.
Des responsables israéliens ont déclaré que Khodaei était le commandant adjoint de l’unité 840 et était impliqué dans la planification de complots transfrontaliers contre des étrangers, y compris des Israéliens.

Ils ont déclaré qu’il était responsable des opérations de l’unité au Moyen-Orient et dans les pays voisins de l’Iran et qu’il avait été impliqué au cours des deux dernières années dans des tentatives d’attentats terroristes contre des Israéliens, des Européens et des civils américains et des responsables gouvernementaux en Colombie, au Kenya, en Éthiopie, en Emirats Arabes Unis et Chypre.

L’Iran n’a jamais reconnu l’existence de l’unité 840.

Jforum par i24NEWS,  LPH INFO et Ynet 
Le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin avec Benny Gantz à Washington la semaine dernière( Photo: Chmulik Almani )

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.