Israël en Bref

0
241

Quelques bonnes et mauvaises nouvelles du jour

Tsahal suspend des exercices d’entraînement aériens pour raisons sécuritaires graves, un soldat poignardé, Jérusalem sous tension, opération Boycott dans les territoires

Tsahal a ordonné l’arrêt des exercices d’entraînement jeudi en raison d’incidents sécuritaires, qualifiés de « graves » par des officiers, qui ont eu lieu durant la semaine.

Le commandant de l’armée de l’air, Amir Eshel, a demandé à ce que les exercices d’entraînement des escadrons de chasse soient remplacés par des cours de sécurité, a rapporté le site d’information Haaretz.

Tsahal a indiqué que les opérations régulières et la surveillance pour assurer la sécurité ne sont pas touchées par le gel des exercices.

Goush Etzion : un Palestinien tente de poignarder un soldat israélien

Un Palestinien de 17 ans a tenté jeudi de poignarder un soldat israélien au carrefour du Goush Etzion (bloc d’implantations au sud de Jérusalem), sans parvenir à le blesser. L’adolescent a rapidement été maîtrisé par d’autres militaires et amené en garde à vue pour être interrogé.

AP/Boycott : 48 heures pour se débarrasser des produits israéliens

Une vingtaine de Palestiniens se sont rendus dans des commerces de Ramallah mercredi afin de faire respecter le boycott entré en vigueur mardi de produits de six compagnies israéliennes mis de l’avant par l’Autorité palestinienne (AP).

Le groupe de militants et de responsables de la campagne, dont des membres du Fatah, ont retiré des rayons les produits israéliens visés par la campagne qui se trouvaient toujours sur les rayons et ont donné 48 heures aux commerçants pour s’en débarrasser. Ils ont expliqué pourquoi il en était de leur « devoir national » de se conformer à la campagne. Selon le site d’information Ynet, les marchands ont, dans bien des cas, affirmé vouloir respecter la campagne,  mais ont demandé qui allait rembourser pour leurs pertes.

Attaques nationalistes présumées : des dizaines de manifestants à Jérusalem

Des dizaines de manifestants se sont rassemblés à la porte de Damas dans la vieille ville de Jérusalem jeudi pour dénoncer une série de deux attaques « prix à payer » présumées survenues en deux jours dans le pays.

Tôt jeudi matin, un incendie a éclaté dans le centre grec-orthodoxe de Jérusalem. Des graffitis ont été peints sur les murs de l’établissement, tels que « Jésus est un fils de pute » et « Rédemption pour Sion ».Mercredi, une mosquée a été incendiée dans le village palestinien d’al-Jaba, près de Bethléem.

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a publié un communiqué condamnant l’acte de vandalisme. « Il n’y a pas de place à Jérusalem pour des actes aussi déplorables. Nous devons éradiquer ce genre d’attitude et traîner les auteurs devant la justice », affirme le communiqué. Une enquête est en cours.

L’expression « prix à payer » fait référence à des actes de vandalisme et à des agressions menés en Israël et dans les territoires administrés par l’Autorité palestinienne par des extrémistes juifs à l’encontre d’Arabes israéliens, de Palestiniens, de lieux de culte musulmans et chrétiens, et de Tsahal.

(NDLR JFORUM : on se souvient d’autres supposés actes de vandalismes “prix à payer” qui se révèle parfois après enquête avoir être commis par les prétendues victimes elles-mêmes, ou encore être des “accidents” comme l’incendie provoqué par un court-circuit qui avait provoqué un incendie dans une mosquée en Galilée.)

Israël et la Jordanie signent un accord de coopération maritime

Le ministre du Développement régional, Silvan Chalom, a signé jeudi un accord de coopération maritime avec son homologue jordanien, lors d’une cérémonie réunissant des responsables des deux pays, des représentants de la Banque mondiale ainsi que les ambassadeurs des États-Unis à Tel-Aviv et à Amman. L’accord prévoit la construction d’une usine de désalinisation des eaux qui sera édifiée au nord du Golfe d’Aqaba. L’eau salée accumulée sera ensuite reversée vers la Mer morte. L’oléoduc s’étendra sur 200 km de la mer Rouge au lac salée qui sépare les deux pays.

Source Israpresse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.