Irak: vers un retour à la filière nucléaire

Quelque 40 ans après la destruction par Israël du réacteur nucléaire construit par Saddam Hussein avec l’aide de la France, le gouvernement irakien envisage de revenir à l’option nucléaire, soulignant qu’elle est cette fois à des fins pacifiques.

Les médias irakiens ont rapporté il y a quelques jours que le pays prévoyait de construire huit unités de centrales nucléaires d’ici 2030 pour répondre à la demande croissante d’électricité. Aujourd’hui, il est déjà signalé que la société russe « Rosatom » a discuté en détail avec les organes compétents à Bagdad et a exprimé une volonté de principe de mettre en œuvre ce projet.

L’Irak souhaite que les centrales produisent environ 11 gigawatts, avec un financement du programme estimé à 40 milliards de dollars. D’ici la fin de la décennie en cours, la demande d’électricité en Irak devrait augmenter de 50 %. L’investissement dans ce projet ambitieux devrait être couvert pour une période de 20 ans.    

הגרעין חוזר לעיראק

Crédit:  site Web de  Tele

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi faire ?
    Ce pays est producteur de pétrole, il est donc indépendant, sur l’énergie.
    Il faut que les États musulmans cessent de chercher à conquérir le voisin… Ou le détruire.
    Nous ne sommes plus à l’époque _il faut l’espérer _ des bombardements des villes, et centres urbains, et_normalement_ la société des nations, l’ONU etc ne devraient pas rester passif si une dictature, tyran, junte se mettaient à exterminer les populations d’un pays.
    Aucun pays ne risque, aujourd’hui, d’être rasé…
    Sauf, peut-etre…Ysraël.
    Pourquoi ?
    Pas pour antisiomitisme, non non..
    Dieu veille simplement à ce que Son peuple reste uni, et rien ne vaut une bonne menace pour cela…
    Mais même Lui a du mal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.