La mairie de Montreuil ferme un local où Dieudonné se produisait clandestinement

0
404

Le polémiste antisémite Dieudonné, plusieurs fois condamné pour injure raciale, incitation à la haine et apologie du terrorisme, s’est produit jeudi soir à Montreuil (Seine-Saint-Denis) malgré un arrêté du maire visant à fermer le local privé où il se produit depuis fin octobre, a-t-on appris auprès de la mairie.

Le maire, Patrice Bessac, avait indiqué en début de soirée avoir pris jeudi un arrêté de “fermeture provisoire des locaux”, “rendu exécutoire immédiatement”, après avis de la commission de sécurité qui a pointé un “danger grave et imminent” dans cette salle ne répondant pas aux normes des établissements recevant du public (ERP).

Jeudi soir, malgré cet arrêté municipal, le spectacle a bien eu lieu, selon une information du Parisien, confirmée par la mairie qui a indiqué à l’AFP avoir fait constater l’infraction par un huissier.

La ville a ajouté qu’elle allait “saisir la juridiction compétente pour faire respecter” sa décision.

Depuis le 25 octobre, Dieudonné se produit plusieurs soirs par semaine dans ce local, et prévoyait de continuer jusqu’à mi-décembre.

“Le passage de la commission de sécurité sur le lieu où se déroulent les représentations était le meilleur moyen à la disposition de la ville de s’opposer légalement à leur tenue”, avait expliqué le maire dans un communiqué.

Ce dernier, qui “condamne fermement les propos antisémites tenus dans ses spectacles” par Dieudonné, dit avoir “volontairement fait le choix de l’action discrète mais efficace, plutôt qu’une communication large et non sécurisée juridiquement qui n’aurait eu comme conséquence que de lui faire une plus grande publicité”.

Depuis 2002, Dieudonné a fait l’objet de nombreuses procédures judiciaires. Il a notamment été condamné, en mai 2016, à 2 mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende pour “injure raciale et provocation à la haine” en raison de propos antisémites tenus dans son spectacle “La Bête immonde”.

Montreuil, jeudi soir. C’est dans un entrepôt au fond de cette cour que l’humoriste controversé s’est produit en spectacle. LP/H.H.

AFP

« J’ai été voir le spectacle. C’est une horreur »

Mais sa présence, même temporaire, sur la commune suscite l’indignation. D’anciens élus et habitants, ainsi que la fédération départementale de la Ligue des droits de l’homme, ont appelé à manifester dimanche devant l’Hôtel de ville contre le racisme et l’antisémitisme.

« J’ai été voir le spectacle. C’est une horreur », s’indigne Olivier Cohen, un des Montreuillois à l’origine du rassemblement, qui reproche à la mairie son manque de réaction politique sur le sujet.

Une critique également émise par l’élu d’opposition (SE) Alexandre Tuaillon, qui a interpellé le maire Patrice Bessac sur son silence lors du dernier conseil municipal le 7 novembre.

« Nous avons volontairement fait le choix de l’action discrète mais efficace, plutôt qu’une communication large et non sécurisée juridiquement qui n’aurait eu comme conséquence que de faire à Dieudonné une plus grande publicité », s’est justifié jeudi soir l’édile.

Patrice Bessac n’assistera pas à la manifestation dimanche puisqu’il accompagnera une délégation de 150 Montreuillois au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz en Pologne dans le cadre d’un travail de mémoire sur l’holocauste engagé par la commune depuis plusieurs années.

Leparisien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.