Haïm Korsia: “Notre mesure d’unité est la communauté nationale”

2
226

Trois représentants des cultes catholique, juif et musulman étaient invités sur le plateau d’i24news mercredi soir suite à l’effroyable attentat au cours duquel le prêtre Jacques Hamel a été égorgé dans son église mardi.

Sur le plateau d’Olivier Lerner, Haïm Korsia, grand rabbin de France, Ahmed Ogras, vice président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et Antoine de Romanet, curé notre Dame d’Auteuil se sont exprimés sur cette “attaque innomable” et ont réitéré l’appel à l’unité du monde religieux.

Haïm Korsia a insisté sur l’importance de la fraternité et la “permanence des rites” symbolisée par le père Jacques Hamel, qui continuait d’officier à l’âge de 84 ans.

Il a ensuite appelé à “s’appuyer sur le modèle israélien” qui permet de continuer à “sortir, aller au restaurant” tout en mobilisant la vigilance citoyenne.

De son côté, le curé Antoine de Romanet s’est entre autres interrogé sur le “sens profond proposé par notre société” dans laquelle des jeunes “arrivent à avoir une telle distanciation” avec la République.

Il a d’ailleurs parlé de “défi de notre génération”.

http://
“Il faut continuer à vivre en partageant l… par i24news-fr

 

www.i24news.fr

2 COMMENTS

  1. Comme les soldats français armés de balles à blanc(s), on se fout de la gueule de qui ?

    En Israël, les soldats ne font pas des défilés de figuration et ne sont pas armés de balles à blanc(s) !!

    De plus, dans l’armée française, combien de musulmans qui tireront plutôt sur les non-musulmans que sur leurs “frères” ?

    Y a t-il encore une armée française (pensez à l’ex-Algérie-française) et comment la France a traité ses Harkis !!!

    Et concernant le Haïm Korsia, qui n’a rien à faire sur des plateaux, si ce n’est de dénoncer les injustices que les juifs de France confrontent au quotidien, pour mémoire, je re-transcrit l’article à peine visible publié le lendemain du poignardage du Rabbin marseillais en octobre 2015 :

    “Un homme a agressé un rabbin et deux fidèles, ce samedi matin près d’une synagogue à Marseille. L’un des fidèles a été blessé au couteau. Sérieusement blessé, il ne serait toutefois plus en danger. L’agresseur présumé aurait également proféré des propos antisémites. Il s’agirait d’un déséquilibré d’une trentaine d’années, connu des services de police. Il était fortement alcoolisé lorsqu’il a été arrêté. Ce samedi soir, il a été interné en psychiatrie, car son état n’est pour l’instant pas compatible avec une garde à vue.”

    Voilà en gros ce que la presse française publie lorsqu’un Rabbin frôle la mort, cela je le rappel, après l’horreur de l’école Or-Ha-Torah de Toulouse !

    Monsieur le Rabbin Korsia, malgré tout le respect que je vous porte, pourquoi ne pas interner en psychiatrie tous ceux qui s’en prennent à des curés, ils n’avaient même pas menacé d’une arme celui qui avait trucidé le Rabbin de Marseille et maintenant il est traité avec une délicatesse particulière et coûte des centaines de milliers d’euros à la société “civile”, de plus, ils parait qu’il circulerait en liberté !

    Les titres titraient de la sorte :

    “Marseille: un rabbin agressé au couteau par un déséquilibré” le nom de coupable n’a jamais été publié !!

    Et plus tard, en janvier 2016, l’enseignant juif portant une Kippa qui a également été agressé au couteau, à nouveau quelques lignes et rien de très grave pour la presse, tant que l’on tue des juifs !

    Non Monsieur le Rabbin, le problème ne vient pas uniquement des déséquilibrés qui menacent et tuent des juifs ou des terroristes eux, qui menacent ou tuent de chrétiens, le problème est bien plus profond et la société française n’est pas prête à autre chose qu’à une confrontation avec ses vieux démons, mais ça se passera plutôt à nouveau dans le sang que dans la réflexion !!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.