Smoke from Israeli air strikes in the Gaza Strip, controlled by the Palestinian Islamist movement Hamas, on May 11, 2021. - (Photo by MAHMUD HAMS / AFP)

Frappes ciblées: trois commandants du Jihad islamique tués

L’armée israélienne tue 3 commandants du Jihad islamique dans une frappe ciblée

Le Hamas a déclaré que 28 Palestiniens avaient été tués et 122 blessés au cours des violences, dont 9 enfants ; Israël affirme que 18 des personnes tuées étaient des terroristes

Une colonne de fumée provenant de frappes aériennes israéliennes dans la bande de Gaza, contrôlée par le groupe terroriste palestinien Hamas, le 11 mai 2021. (MAHMUD HAMS / AFP)

Une colonne de fumée provenant de frappes aériennes israéliennes dans la bande de Gaza, contrôlée par le groupe terroriste palestinien Hamas, le 11 mai 2021. (MAHMUD HAMS / AFP)

 

Trois commandants du Jihad islamique ont été tués dans une frappe ciblée des forces israéliennes mardi après-midi, alors que l’armée israélienne a intensifié ses frappes aériennes dans la bande de Gaza en représailles aux centaines de roquettes tirées sur les villes israéliennes.

La cible principale de la frappe semble avoir été Sameh Fahim Al-Mamlouk, un commandant supérieur de la branche armée du Jihad islamique, les Brigades Al-Qods. Les deux autres combattants étaient des commandants de terrain qui supervisaient les tirs de roquettes sur Israël.

« Ceux qui ont été éliminés étaient responsables des tirs de roquettes du Jihad islamique palestinien, y compris lors de la dernière série d’escalade », ont déclaré l’armée israélienne et le service de sécurité Shin Bet dans un communiqué commun.

Les trois terroristes du Jihad islamique ont été tués dans un immeuble d’habitation du quartier chic d’al-Rimal, à Gaza. Selon les médias palestiniens basés à Gaza, plusieurs autres personnes ont été blessées dans l’attaque ; on ne sait pas s’il s’agissait de civils ou de membres du groupe terroriste.

« Une attaque a été menée contre une planque dans laquelle se trouvaient des membres haut placés du dispositif de roquettes du Jihad islamique palestinien », ont déclaré l’armée israélienne et le Shin Bet, sans identifier les victimes.

Les Brigades Al-Qods ont juré de venger la mort de leurs commandants, la qualifiant de « lâche assassinat ».

« Nos martyrs, les commandants Sameh Fahim Al-Mamlouk, Kamal Tayseer Qureiqa et Muhammad Yahya Abu Al-Ata, ont saigné, et nous affirmons que la réponse à leur assassinat sera sévère », a déclaré un porte-parole des Brigades Al-Qods.

11 mai 2021, 18:33  

fr.timesofisrael.com

1 COMMENTAIRE

  1. Et 3 de moins, renvoyés à la maison mère, disséminés façon puzzle. On les retrouve en petits morceaux aux 4 coins de la bande de Haza.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.