French police officers stand guard close to a building in the Duchere district of the city of Lyon on October 26, 2021. - French Interior Minister Gerald Darmanin on October 26, 2021, deplored the absence of surveillance cameras in the district of Lyon where police officers from the anti-crime brigade (Bac) came under fire on October 25, and sent a letter to the mayor of this city inviting him to install them. There were no injuries. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Des policiers visés par des tirs à Lyon, une enquête ouverte pour « tentative d’homicide »

Des policiers de la Brigade anti-criminalité ont été visés par des tirs alors qu’ils surveillaient un point de deal, lundi soir, dans le quartier de la Duchère à Lyon. Une enquête est ouverte. Les tirs n’ont pas fait de blessé. Le tireur est toujours en fuite.

Une enquête pour tentative d’homicide a été ouverte lundi soir à Lyon, après que la police a été visée par des tirs, qui n’ont pas fait de blessé. Les trois policiers de la Bac, la brigade anti criminalité, ont été ciblés alors qu’ils surveillaient un trafic de stupéfiants dans le quartier de La Duchère, selon la préfecture.

Ils ont été visés par « un seul tireur », a expliqué Ludovic Cassier, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police sur franceinfo ce mardi. Ce tireur est toujours en fuite. Selon France 3, la pocureure adjointe de Lyon a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Une dizaine de coups de feu, une arme de gros calibre

Les tirs sont survenus en début de soirée, avant que le quartier soit bouclé par la police, qui a fait appel à des renforts du Raid. Selon les informations de franceinfo, le tireur a tiré en rafale ou à plusieurs reprises, en tout cas environ 10 coups de feu ont été entendus. Il a utilisé une arme de gros calibre, une arme d’épaule, avant que les policiers ne ripostent avec notamment une arme automatique. Pour Ludovic Cassier, du syndicat Unité SGP Police, « nos collègues ont été clairement identifiés comme policiers. Ils ont fait face à un individu qui tire dans leur direction. C’est clairement pour se faire du flic. »

C’est un fait extrêmement grave, puisque manifestement ces tirs étaient faits pour tuer – Grégory Doucet, le maire de Lyon

« Les événements qui se sont déroulés ce soir à la Duchère (un quartier sensible du 9e arrondissement, ndlr) sont graves puisqu’un ou plusieurs individus ont tiré délibérément sur des policiers nationaux », a déclaré le préfet Pascal Mailhos devant la presse, précisant que « fort heureusement, aucun n’est blessé ». Le maire de Lyon, Grégory Doucet (EELV), s’est rendu sur les lieux. « C’est un fait extrêmement grave puisque manifestement ces tirs étaient faits pour tuer« , a-t-il déclaré devant la presse.

Une réaction suite aux actions menées contre le trafic

Ces trois policiers ont été pris pour cible à l’occasion « d’une intervention de surveillance classique d’un point de deal », a précisé le préfet. Des recherches sont en cours pour retrouver le ou les auteurs des tirs. « On est dans un lieu de deal très fort et incontestablement, c’est en lien avec des actions (contre le trafic de stupéfiants, ndlr) qui ont eu lieu ces derniers jours, et notamment la semaine dernière », a affirmé le représentant de l’État. « Les actions que nous menons pour pilonner les lieux de deal, comme le souhaitent le ministre de l’Intérieur et le gouvernement, produisent des effets et incontestablement il y a des réactions, qui sont graves », a-t-il précisé.

Mis à jour le mardi 26 octobre 2021 à 11:35 –  France Bleu

Des policiers devant le quartier de Lyon La Duchère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.