Friedmann reproche à Bibi ses bavardages d’annexion

3
1280
U.S. Ambassador to Israel, Mr. David M. Friedman and his wife Tammy joined Israeli Prime Minister Binyamin Netanyahu at Jerusalem’s Western Wall this evening (December 6, 2018) for a candle-lighting ceremony marking the fifth night of Hanukkah. Today marks one year since President Trump’s December 6, 2017 declaration on moving the U.S. Embassy to Jerusalem. Photo Credit: Matty Stern/U.S. Embassy Jerusalem

L’envoyé américain s’oppose au discours d’annexion, juste après un élan de rhétorique électorale de Netanyahu

David Friedman, un fervent partisan des implantations, affirme que l’application de la souveraineté israélienne est soumise à un «processus de cartographie par un comité israélo-américain»; les remarques semblent être un reproche aux commentaires formulés par Netanyahu quelques heures plus tôt

L’ambassadeur américain en Israël, fervent partisan du projet d’implantation, a semblé caler dimanche sur la question de l’annexion par Israël des constructions juives de Cisjordanie. Ce rappel à l’ordre est apparemment en contradiction directe avec les affirmations du Premier ministre selon lesquelles Israël a déjà lancé le processus controversé.
 
Selon le plan de paix au Moyen-Orient récemment dévoilé par le président Donald Trump, Israël est autorisé à annexer toutes les implantations juives existantes dans les territoires contestés, tandis que les Palestiniens recevront à l’avenir des terres dans le désert du Néguev en Israël.

David M. Friedman

@USAmbIsrael

President Trump’s Vision for Peace is the product of more than three years of close consultations among the President, PM Netanyahu and their respective senior staff. As we have stated, the application of Israeli law to the territory which the Plan provides to be part of

David M. Friedman

@USAmbIsrael

Israel is subject to the completion a mapping process by a joint Israeli-American committee. Any unilateral action in advance of the completion of the committee process endangers the Plan & American recognition.

35 people are talking about this
“Comme nous l’avons indiqué, l’application de la loi israélienne au territoire que le plan prévoit de faire partie d’Israël est soumise à l’achèvement d’un processus de cartographie par un comité conjoint israélo-américain”, a écrit David Friedman sur son compte Twitter. “Toute action unilatérale avant l’achèvement du processus conduit par le comité met en danger le plan et la reconnaissance américaine (de cette souveraineté).”

דייוויד פרידמן

David Friedman
( Photo: AFP )
Ces remarques interviennent quelques heures seulement après que le Premier ministre Benjamin Netanyau a déclaré qu’Israël avait commencé à cartographier la zone avant l’annexion. “Nous sommes déjà au plus haut point du processus de cartographie de la zone qui, selon le plan Trump, fera partie de l’État d’Israël. Cela ne prendra pas trop de temps”.
Netanyahu a déclaré que la zone comprendrait toutes les implantations israéliennes et la vallée du Jourdain, qui font encore actuellement partie de la Cisjordanie, partie arabe administrée par l’AP.
Les perspectives d’annexions, qui ont déjà été largement condamnées, ne sont pas claires. Les derniers commentaires de Friedman suggèrent que les responsables américains directement impliqués dans l’initiative de paix semblent revenir en arrière dans cette course à l’annexion.
Dans les remarques faites par Friedman peu après le déploiement du plan de paix de Trump, l’ambassadeur a déclaré qu’Israël peut “annexer des implantations à tout moment”.
Friedman, un fervent partisan des constructions au-delà de la ligne Verte, a déclaré il y a deux semaines à des journalistes à la Maison Blanche qu ‘”Israël ne devrait pas du tout attendre l’annexion des implantations”.

הבית הלבן

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Donald Trump
( Photo: EPA )
Un conseiller présidentiel principal et architecte en chef du plan de paix, Jared Kushner, a également mis en doute la viabilité immédiate de l’annexion. “Je ne pense pas que cela se produira ce week-end, du moins pas à ma connaissance”, a déclaré Kushner à Christiane Amanpour de CNN.
Après la publication de l’initiative sur le Moyen-Orient, qui, selon les Palestiniens, favorise Israël et a été largement rejetée par le monde arabe, les tensions dans la région ont grimpé en flèche.
Plusieurs Palestiniens ont été tués lors d’affrontements avec les forces de Tsahal en Judée-Samarie/Cisjordanie ces derniers jours. En outre, un certain nombre de responsables de la sécurité israéliens ont été blessés lors d’attaques perpétrées par des Palestiniens à Jérusalem et en Cisjordanie.

3 COMMENTS

  1. POURQUOI NE PAS CREER UN ETAT PALESTINIEN DANS LE NEGUEV AVEC L’ACCORD DE L’EGYPTE ?????? CELA FERA UN ETAT ASSEZ IMPORTANT ET AINSI LES ARABES ET EN PARTICULIER LES PALESTINIENS NOUS PROUVERAIENT CE DONT ILS SONT CAPABLES,CE QU’ONT FAIT LES ISRAELIENS QUAND ILS SONT REVENUS SUR LEUR TERRE.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.