Français tués au Niger: un «suspect arrêté», selon le ministère nigérien de l’Intérieur

Six jeunes humanitaires français, deux hommes et quatre femmes, avaient été assassinés le 9 août avec leur chauffeur et leur guide nigériens, alors qu’ils visitaient la réserve de girafes de Kouré.

Par Le Figaro avec AFP
Une cérémonie d'hommage national à Orly avait été rendue aux humanitaires tués.
Une cérémonie d’hommage national à Orly avait été rendue aux humanitaires tués. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Un suspect a été arrêté après l’assassinat de huit personnes dont six humanitaires français par des hommes armés près de Niamey, a annoncé le ministre nigérien de l’Intérieur, Alkache Alhada, affirmant que les enquêteurs détenaient «des pistes sérieuses».

Les jeunes humanitaires français, deux hommes et quatre femmes, ont été assassinés le 9 août avec leur chauffeur et leur guide nigériens, alors qu’ils visitaient la réserve de girafes de Kouré, à 60 km au sud-est de la capitale où ils étaient basés.

«Pistes sérieuses»

«Pour l’instant, un suspect est entre les mains du Service central de lutte contre le terrorisme (du Niger) et des investigations continuent. On est en train d’exploiter un certain nombre de matériel dont il dispose et qu’il a pu utiliser», a déclaré mardi soir le ministre nigérien dans un entretien à l’AFP. «Nous sommes actuellement sur des pistes sérieuses, des pistes qui peuvent nous conduire aux auteurs de ces actes (…) Nous avons certaines informations qui nous donnent des indications sur des probables acteurs de ces crimes horribles (…) et nous pensons que ça va nous mener à des résultats positifs» a-t-il poursuivi.

Interrogé sur la décision de Paris de placer en zone rouge l’ensemble du Niger à l’exception de la capitale Niamey, Alkache Alhada, a répondu: «On ne peut pas dire que ça fait plaisir». «Les Nigériens ont trouvé cette mesure injuste et ils l’ont manifesté à divers niveaux. Moi, je dis qu’il s’agit d’une décision d’un Etat souverain qui entend protéger ses concitoyens et là aussi c’est légitime» a-t-il expliqué, souhaitant que «cette mesure soit levée au plus tôt».

Enfin, le ministre nigérien a rendu un hommage vibrant à l’ONG Acted qui employait les victimes) qui «certes a suspendu ses activités pour l’instant, mais a pris l’engagement de poursuivre quand même ses activités dans le pays». Il a aussi salué la mémoire du guide nigérien tué, qui selon lui, «n’était pas seulement un guide, c’était aussi un protecteur des girafes qui (y) a passé toute va vie».

À voir aussi – «La France tout entière porte le deuil» des humanitaires tués au Niger, affirme Jean Castex

lefigaro.fr

2 Commentaires

  1. « «La France tout entière porte le deuil» des humanitaires tués au Niger, affirme Jean Castex »

    parle pour toi mon con !!

    perso, rien a branler

    et d’ ailleurs tu t’ en branle encore plus que moi en débitant tes mielleries toutes mièvres !!

    j’ ai honte pour toi

  2. des français sont tués au Niger,
    braves humanitaires,
    je deviens trés terre a terre en demandant
    « mais qu allaient ils donc faire dans cette galère »

    parce qu en France, il y a des Français qui se font tuer sur leur terre, par tout ce que l’ on compte de Maliens, Nigériens,Algériens, Tunisiens,Marocains,Mauritaniens, Nigérians ,Lybiens,Guinéens,Sénégalais,Gambiens, et autres gens pas de bien….

    si vous avez tant d’ amour et de dévouement a offrir, vous avez sous la main, pour pas cher, nos SDF, nos vieux, solitaires ou en mouroirs (EHPAD), nos malades sans famille ni visite en hopital

    mais il est vrai que ce n’ est pas aussi exciting que la savane ou le desert, et qu une girafe sentira toujours moins mauvais qu un vieux poivrot

    et puis, vous aurez eu une fin celébrée par nos compatriotes, du moins vos gouvernants

    vive la France
    vive les ONG
    vive les girafes

    coup de clairon
    menton relevé
    légion d’ honneur accrochée sur un petit coussin rouge

    ça vaut autant que les fleurs, les nounours, les bougies,les deliquescents « vous n’ aurez pas ma haine »

    peuples abatardis et qui ont honte d’ arborer le drapeau tricolore

    prenez exemple sur Israel ou sur l’ afrique du nord qui couvrent litéralement leurs pays sous les banières nationales a la moindre fete

    et qui aiment fort leurs pays d’ origines , même quand(pour les maghrébins et leurs voisins noirs) ils préferent vivre en France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.