CHESNOT VIA GETTY IMAGES Facebook dévoile son livre blanc concernant sa propre cryptomonnaie, un GlobalCoin du nom de Libra.

 Le projet de cryptomonnaie de Facebook ne doit pas se transformer en projet de “monnaie souveraine”, a mis en garde mardi le ministre des Finances Bruno Le Maire, jugeant nécessaire que le géant américain présente des “garanties” à ce sujet.

 “Que Facebook créé un instrument de transaction, pourquoi pas. En revanche, que ça devienne une monnaie souveraine, il ne peut pas en être question”a déclaré le ministre sur Europe 1.

″Ça ne peut pas et ça ne doit pas devenir une monnaie souveraine, avec tous les attributs d’une monnaie, c’est-à-dire la capacité à émettre un titre souverain” et à servir de “réserve”, a-t-il poursuivi.

“J’ai demandé aux gouverneurs des banques centrales des sept pays membres du G7 de nous faire un rapport pour la mi-juillet pour qu’ils nous disent ‘voilà les garanties qu’il faut fixer sur ce projet de monnaie’”, a ajouté le ministre, jugeant nécessaire de “protéger les consommateurs”.

Ce mardi 18 juin, Facebook dévoile son livre blanc concernant sa propre cryptomonnaie (cliquez ici pour tout savoir dessus),  Libra, qui devrait être lancée en 2020.

La monnaie, adossée à un panier de monnaies existantes, pourra s’échanger sur l’ensemble des plateformes appartenant au groupe – WhatsApp, Instagram, et Facebook- mais pas seulement.

Pour son projet, Mark Zuckerberg a lancé un large “appel d’offres” à ses partenaires, afin d’ouvrir l’éco-système de sa monnaie. Lire la suite

Par Lucie Oriol Source Le Huffpost

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.