En Russie, des rabbins appellent les Juifs à ne pas émigrer

Soixante-quinze rabbins de la Fédération des communautés juives de Russie se sont réunis en urgence, lundi 5 septembre, pour réaffirmer leur volonté de rester dans le pays, malgré le contexte de guerre en Ukraine et l’exil du grand rabbin de Moscou.

Affiliés au mouvement hassidique Habad (Loubavitch) – principale fédération juive de Russie, réputée proche du président Vladimir Poutine –, les auteurs, qui se sont exprimés au nom des 400 rabbins de la fédération, assurent qu’ils continueront à « diriger leurs communautés et à ne pas les abandonner en ces temps difficiles », alors que, selon eux, « la grande majorité des Juifs russes ont choisi de rester ».

Depuis le début de la guerre en Ukraine, plus de 16 000 ressortissants russes se sont pourtant enregistrés comme immigrants en Israël, soit le triple par rapport à l’année 2021, sur les 165 000 membres que compte la communauté juive du pays, selon une étude du Berman Jewish DataBank publiée en 2019.

Exil du grand rabbin de Moscou

« Des personnes extérieures à la Russie leur disent que leur seule option est d’abandonner leurs maisons et leurs vies et de fuir à l’étranger », dénoncent les rabbins. Une situation selon eux « aggravée par ce qui semble être une tentative du gouvernement russe de fermer l’Agence juive ».

Face au nombre de demandes d’émigration, le ministère de la justice russe avait en effet menacé de fermer les bureaux de l’Agence juive, qui accompagne dans leurs démarches administratives les Juifs souhaitant émigrer vers l’État hébreu. Une audience devrait avoir lieu dans le courant du mois de septembre.

Les rabbins de la fédération reprochent en outre aux voix « à l’Ouest » d’exiger que « les rabbins sacrifient la sécurité de la communauté juive en attaquant publiquement le gouvernement ». 

Une allusion à peine masquée aux propos de l’ancien grand rabbin de Moscou Pinchas Goldschmidt, qui avait ouvertement critiqué l’offensive russe en Ukraine, en mars. Contraint à l’exil peu de temps après, il avait annoncé sa démission en juillet, pour ne pas « mettre en danger » sa communauté.

Source : la-croix.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.