Trois obus tirés depuis la Syrie se sont abattus sur le Golan sans faire de blessé

L’armée israélienne a frappé samedi soir des positions d’artillerie du régime syrien en riposte aux obus tirés depuis la Syrie en direction du Golan.

Plus tôt, trois obus de mortier se sont écrasés sur le plateau du Golan en Israël dans une région non habitée, près de la barrière frontalière qui sépare l’Etat hébreu de la Syrie, a indiqué l’armée.

Aucune victime n’a été signalée. Selon des sources militaires, il s’agit de tirs perdus issus des combats internes en Syrie.

Compte officiel de l’armée israélienne
Twitter

« Israël maintient une politique de non-implication dans la guerre civile syrienne. Cependant, nous ne tolérerons aucune violation de la souveraineté d’Israël », a averti le porte-parole de l’armée israélienne, le colonel Ronen Manelis.

« Israël tient le régime syrien pour responsable de toute violation de ses frontières et agira en conséquence », a-t-il ajouté.

C’est la 17ème fois en une semaine que des obus tirés depuis la Syrie frappent Israël.

La partie israélienne du plateau du Golan est régulièrement atteinte par des projectiles tirés depuis la Syrie et généralement considérés comme des tirs perdus.

Mais l’Etat hébreu risposte. Vendredi, l’armée de l’air a ciblé une position militaire syrienne en représailles du projectile tiré depuis la Syrie, qui s’est abattu sur le plateau du Golan plus tôt.

Samedi dernier, Israël a bombardé deux tanks syriens, depuis lesquels dix projectiles avaient été tirés plus tôt dans la journée frappant la région du Golan sans faire de blessé.

www.i24news.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.