France/Présidentielle: E. Zemmour donné face à E. Macron au second tour (sondage)

Le polémiste Eric Zemmour, qui ne s’est pas déclaré candidat, serait au second tour de la présidentielle face à Emmanuel Macron quel que soit le postulant à droite, avec 17% à 18% d’intentions de vote au premier tour, selon un sondage Harris Interactive publié mercredi.

Dans toutes les configurations, M. Zemmour devancerait de deux points la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen (15 à 16%) et affronterait donc au deuxième tour Emmanuel Macron, probable candidat à sa réélection, selon cette étude réalisée pour Challenges.

L’actuel chef de l’Etat est dans cette enquête crédité de 24 à 28% d’intentions de vote, selon les hypothèses. Et il l’emporterait face à tous ses adversaires au second tour, que ce soit M. Zemmour (57% contre 43%), Marine Le Pen (54% contre 46%), Xavier Bertrand (52% – 48%), Valérie Pécresse (56% – 44%) ou Jean-Luc Mélenchon (62% – 38%).

Dans le match à droite, avant le congrès LR de décembre qui désignera le candidat, Xavier Bertrand (14% à 15%) semble conserver un temps d’avance sur Valérie Pécresse (11%) et Michel Barnier (7% à 9%).

Et à gauche, le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon obtiendrait 11% des intentions de vote, devant l’écologiste Yannick Jadot (7 à 8%) et la socialiste Anne Hidalgo (5%)

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Enquête réalisée en ligne du 8 au 11 octobre auprès d’un échantillon de 1.337 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 1.051 inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.

AFP dernière modification 13 octobre 2021, 22:35

Attila KISBENEDEK / AFP L’essayiste et journaliste politique français Eric Zemmour

2 Commentaires

  1. Ca y est, Kalifa a obtenu ce qu’il cherchait. Le débat tourne désormais autour de la judéité de Zemmour, est-il ou pas un bon juif, un juif peut-il dire ce qu’il dit, etc. Derrière ce débat déchainé ressort une question que certains trouveront cruciale : un juif peut-il être président de la fille ainée de l’Eglise futur pays islamisé ? J’ai lu quelque part que Laurent Fabius aurait dans les années 80/90 renoncé à se présenter aux présidentielles pour cette même question.
    C’est insupportable pour tous les juifs de ce pays, religieux orthodoxes ou traditionalistes , non religieux, laïcs, … FOUTEZ LA PAIX AUX JUIFS !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.