Dupont-Aignan veut dissoudre la Commission européenne

0
261

Nicolas Dupont-Aignant reprend radicalise son discours contre l’Union européenne. Pour le député de l’Essonne, «la complicité avec l’évasion fiscale est de plus en plus évidente». Ce dernier propose donc d’emblée «une première mesure concrète et efficace», radicale : «dissoudre et […] supprimer la Commission européenne, symbole d’une oligarchie non élue, inutile et coûteuse.»

Mais la Commission européenne n’est pas la seule chose que le député souhaite dissoudre. Nicolas Dupont-Aignan fustige en outre son président, le luxembourgeois Jean-Claude Juncker, «l’horrible Monsieur Juncker», comme il avait, par le passé, qualifié le luxembourgeois, qui préside l’exécutif européen.

Nicolas Dupont-Aignan réclame ainsi des «comptes à Monsieur Juncker […] sur les pratiques qu'[il a] cautionnées pendant plus de 18 ans, faisant allusions aux révélations dites des LuxLeaks, auxquelles s’ajoute celles des «Bahamas leaks».

Le président du parti Debout la France ! va même assez loin dans ses accusations, dénonçant un Jean-Claude Juncker «instigateur du système opaque luxembourgeois d’évasion fiscale, alors que ce dernier était Premier ministre du Luxembourg. «Le pire paradis fiscal en Europe».

Selon les estimations de la Commission européenne elle-même, les paradis fiscaux, l’«évitement fiscal» et les pratiques «d’optimisation» privent les Etats européens de quelque 1 000 milliards d’euros de revenus, soit plus que la richesse totale créée, le Produit intérieur brut (PIB), en Belgique et aux Pays-Bas.

RT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.