De violents échanges de tirs, 2 commandants du Jihad éliminés à Djénine

Les sources affirment que Tsahal a lancé une opération majeure dans le camp de réfugiés de Jénine, au cours de laquelle une fusillade a éclaté et tué plusieurs Palestiniens.

Raid de Tsahal sur Jénine, 14 octobre 2022 (crédit photo : IDF SPOKESPERSON'S UNIT)
Raid de Tsahal sur Jénine, 14 octobre 2022 (crédit photo : UNITÉ DU PORTE-PAROLE de Tsahal)

 

Des échanges de tirs tôt jeudi matin entre Tsahal et des Palestiniens dans la ville de Jénine, au nord de la Cisjordanie, ont fait de multiples victimes palestiniennes, selon les médias israéliens citant des sources palestiniennes.

Les sources affirment que Tsahal a lancé une opération majeure dans le camp de réfugiés de Jénine, au cours de laquelle une fusillade a éclaté et a tué et blessé plusieurs Palestiniens.

Source médiatique indépendante Le Centre d’information palestinien sur Twitter a identifié au moins deux Palestiniens morts.

Les deux commandants du Jihad tués ont été identifiés comme Naim Jamal al-Zubaidi, le frère de Zakaria al-Zubaidi, et le commandant du bataillon de Jénine, Muhammad Ayman al-Saadi. Les personnes arrêtées sont Amir al-Salwan, Wassam Elfaid, Khaled Ararawi et Ahmad Alsos.

Deux commandants du Jihad éliminés à Jénine, le 01.12.22Jihad islamique Deux commandants du Jihad éliminés à Jénine, le 01.12.22

Les FDI ont arrêté un certain nombre de personnes recherchées dans le camp de réfugiés. En raison du nombre élevé de victimes, l’hôpital de Jénine a déclaré l’état d’urgence.

La situation sécuritaire en Cisjordanie a été tendue ces derniers temps. Au cours de l’opération en cours « Brise la vague », Tsahal a opéré en Cisjordanie presque quotidiennement, entraînant un nombre élevé de personnes arrêtées ainsi que de multiples échanges de tirs avec des blessés et des morts.

Le secrétaire général du Fatah à Djénine a décrété une grève générale en réaction à la mort de ces deux terroristes et a déclaré:  »Nous sommes en deuil pour ces shahidim que camp de réfugiés de Djénine ».

Les services de renseignements et de sécurité israéliens mettent en garde depuis plusieurs jours face à une probable escalade de la violence en Judée-Samarie.

Des soldats de Tsahal opèrent en Cisjordanie pendant l'opération Break the Wave en cours. (crédit : UNITÉ DU PORTE-PAROLE de Tsahal)Des soldats de Tsahal opèrent en Cisjordanie pendant l’opération « Brise la vague » en cours. (crédit : UNITÉ DU PORTE-PAROLE de Tsahal)

La semaine dernière, après que des hommes armés palestiniens ont enlevé le corps d’un adolescent druze-israélien dans un hôpital de Jénine, des manifestants druzes ont menacé d’entrer eux-mêmes dans la ville afin de récupérer le corps.

JForum avec JÉRUSALEMPOST, i24newset LPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.