Au mois de mai 2017, en Vieille ville de Jérusalem, Naaman Farès, officier de police druze était attaqué par un terroriste. Ce dernier l’avait frappé à neuf reprises avec un couteau le blessant très gravement, notamment par la section d’une artère.

 

Deux juifs orthodoxes américains qui passaient par-là, Simh’a Kazin et Mordekhaï Lichtenstadter, étudiants en yeshiva, maîtrisèrent d’abord le terroriste avant qu’il ne soit abattu par un policier qui était arrivé.

Les deux étudiants stoppèrent l’hémorragie du blessé avec un talith, jusqu’à l’arrivée des secours. Ce qui lui sauva la vie.

Les deux héros se sont vus décernés jeudi par la police de la médaille du Mérite civil lors d’une cérémonie qui a eu lieu à l’ambassade d’Israël à Washington.

Par vidéo-conférence depuis Israël, le policier druze les a revus pour la première fois depuis lors et les a encore une fois chaleureusement remerciés. Naaman Fares a lui-aussi reçu dernièrement la médaille de la Bravoure de la police pour son courage lors de l’attentat.

L’un des deux avrekhim lui a dit: “Nous sommes très heureux et émus de vous voir ainsi rétabli et parlant. Tout est bien. On ne voit plus de sang (…) Nous remercions D.ieu de nous avoir donné la force de faire cela”.

Naaman Fares leur a dit: “Je vous suis tellement reconnaissant. Ma famille, mes enfants, mon village et mon pays. Je me souviens qu’après l’attentat, l’un de vous est venu à m’a caressé, j’ai même une photo sur laquelle je suis plein de sang et l’un de vous me caressse et me rassure. Ces gestes m’ont fait comprendre qu’il y a encore des gens de bien”

Shraga Blum

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.