Des patrouilles russes en zone “Irano-syrienne”?

2
467

Pour la première fois, la Russie a effectué des patrouilles militaires au cœur de l’avant-poste iranien dans l’est de la Syrie

Après que la Russie a exhorté les milices iraniennes du nord de la Syrie à rebrousser chemin, à travers des patrouilles de la police militaire russe, il semble qu’on retrouve le même scénario en train de se jouer, dans l’est de la Syrie où l’Iran était basé de manière intensive dans la province de Deir al-Zor et en particulier dans les grandes villes d’Albukamal et d’Al-Mayadiin.

Pour la première fois, depuis le début de la guerre civile en Syrie, l’armée russe a patrouillé dans la ville d’Al-Mayadiin, dans la province syrienne de Deir a-Zor, dans l’est de la Syrie.

Selon des informations de l’armée russe provenant de la région, ils ont fait un long contour de la ville d’Almayadin, ce week-end, alors qu’ils traversaient la ville et assuraient la sécurité des résidents.

Au cours de la patrouille, l’armée russe a franchi plusieurs barrages routiers tenus par les milices iraniennes, mais aucune friction n’a été signalée entre les deux parties.

Dans le même temps, les forces russes ont distribué environ 2 000 paniers de nourriture aux habitants d’al-Raqqa et les médecins militaires ont commencé à dispenser des soins médicaux aux résidents locaux.

Bien que l’armée russe soit présente dans le district de Deir a-Zor, elle a, jusqu’à présent, évité de circuler vers et dans les villes d’Almayadin et d’Albukhmal. L’armée russe a concentré ses visites dans les régions du nord de la Syrie où de graves incidents violents ont eu lieu en novembre (notamment aux frontières de la Turquie et dans la zone occupée).

L’entrée des forces russes dans les zones proches du passage de la frontière syro-irakienne d'”Al-Qa’im” fait partie des accords avec Israël et les États-Unis, pour surveiller la région et empêcher l’Iran d’introduire des systèmes d’armes lourdes en Syrie et au Liban, auxquels Israël et les États-Unis s’opposent.

Les zones d’Albukhmal et d’Almayiadin, où les Iraniens stockent des missiles balistiques qui arrivent pour les tirer sur Israël et l’Arabie saoudite, ont également été attaquées par des avions non identifiés au cours de l’année écoulée, et l’implication de la Russie dans la région pourrait viser à mettre fin à ces attaques, en assumant la responsabilité de la sécurité de toute les régions de Syrie.

לראשונה ביצעה רוסיה סיורים צבאיים בלב המאחז האיראני במזרח סוריה

2 COMMENTS

  1. On a vu ces années passées_au Liban_des forces de la finul laisser passer du materiel et des troupes, voire laisser construire des tunnels…
    La finul… L’ONU, donc…
    Alors, des Russes, qu’attendre ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.