Cette courte vidéo montre les transits de ces deux derniers mois (oct.-nov.) de 15 navires affrétés par huit ONG qui vont chercher les migrants illégaux dans les eaux territoriales libyennes pour les amener en Italie. Cette activité encourage la migration illégale et le trafic des passeurs.

Vidéo réalisée par GEFIRA (Global Analysis from the European Perspective).

Ces images, compilées par l’agence d’information géopolitique GEFIRA, montrent comment ces navires  affrétés par des ONG ont introduit en contrebande des immigrés illégaux africains en Italie […] fournissant essentiellement un service de navette.

Les activités de ces organisations dites «humanitaires», entrent en violation avec la législation nationale lybienne et celle de l’UE en matière d’immigration. Or elles ne sont pas seulement tolérées, mais encouragées et ratifiées par l’Union européenne.

Dans ces opérations de «sauvetage», les navires des ONG rembarquent des Africains sur les côtes Lybiennes et les expédient en Italie où ils déposent des demandes d’asile majoritairement refusées car il s’agit d’immigration économique.

 L’augmentation de la criminalité, du trafic de drogues, de maladies, de la violence et de tensions raciales, sur le continent européen ne semble pas détourner les mondialistes, qui financent la crise des réfugiés, de leur  l’objectif.

Cette atteinte à la souveraineté nationale des pays concernés est d’une  ampleur encore inégalée.

[…]

Depuis 2015, de plus en plus d’ONG privées sont impliquées dans le transport illégal de migrants de la Libye vers l’Italie. Ils prétendent tous faire une mission de sauvetage, mais est-ce le cas ? « Nous pouvons maintenant confirmer qu’au moins 3 800 personnes sont mortes, faisant de 2016 la plus meurtrière jamais », a déclaré la semaine dernière William Spindler, porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Le record précédent, 3 771 pertes de vies, a été celui de 2015. Malgré une forte baisse du nombre de réfugiés fuyant la Méditerranée, passant de 1,01 million l’année dernière à 327 800 cette année, de plus en plus de personnes se noient en mer ou meurent d‘autres causes.

Cette perte dramatique de vies n’est pas nouvelle. Les passeurs utilisent aujourd’hui des bateaux de qualité inférieure, des radeaux gonflables fragiles qui durent quelques milles nautiques, juste assez pour que les passagers puissent être ensuite recueillis par l’un des 11 navires exploités par les nombreuses ONG qui les attendent à environ 14 et 20 kms de la côte libyenne. Ils rassemblent des personnes dans les eaux territoriales libyennes  et […] transportent les migrants jusqu’en Italie.

SOurce Youtube

1 COMMENTAIRE

  1. On aimerait en connaître plus sur les liens entre les ONG immigrationnistes et le proxénétisme de masse. La plupart des prostituées venues d’Afrique dans le but d’exercer leur profession ont été ou sont logées par France Terre d’Asile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.