Reichsparteitag 1934. Leni Riefenstahl filmt

Une association juive US alerte sur des films nazis en vente sur Amazon

Depuis, l’un d’entre eux, « Le Triomphe de la volonté » de Leni Riefenstahl, qui date de 1935, a été retiré de la plateforme

Amazon propose à la vente des films de propagande nazie, a alerté l’association Americans Against Antisemitism qui avait relayé cette information à plusieurs organismes juifs dont le Centre Simon Wiesenthal.

Depuis, l’un d’entre eux, « Le Triomphe de la volonté » (en allemand : Triumph des Willens) de Leni Riefenstahl, qui date de 1935, a été retiré de la plateforme, s’est félicité sur Twitter Dov Hikind, ancien membre de l’Assemblée de New York et fondateur d’Americans Against Antisemitism.

« C’est une victoire importante, mais il y a encore un certain nombre de films nazis manifestement haineux en vente », a-t-il écrit.

Ce film décrit principalement le congrès de Nuremberg du Parti nazi de 1934 et a été « commandé par le Führer », indique son générique.

Les films de Leni Riefenstahl ont joué un rôle important dans la propagande nazie, qui a été déterminante dans la montée au pouvoir des nazis.

Parmi les autres films toujours en vente : « Le Juif éternel », ou encore « Les Rothschilds » (la liste complète est disponible ici). Ces films sont mis à disposition sur Prime Video sans avertissement ni commentaires historiques.

« Le Juif éternel » a été commandé par Joseph Goebbels, ministre de la Propagande de l’Allemagne nazie. Il dépeint les Juifs comme un groupe errant de terre en terre, et les compare à des rats.

« Les Rothschilds », sorti en 1940, décrit la prospérité de la célèbre famille juive de manière négative, ayant recours à tous les stéréotypes antisémites. Comme tous les films de propagande nazie, il a été totalement interdit de projection après la guerre.

Le rabbin Abraham Cooper du Centre Simon Wiesenthal, au centre, s’exprime devant des responsables confessionnels aux abords de la mairie de Los Angeles, le 20 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Marcio Jose Sanchez)

Dans une lettre ouverte adressée mercredi au fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, le responsable et directeur de l’action sociale mondiale au Centre Simon Wiesenthal, le rabbin Abraham Cooper, avait aussi appelé la plate-forme à retirer de la vente trente films de propagande nazie actuellement disponibles.

Dans sa lettre, Cooper écrit : « Il semble qu’Amazon soit un foyer de propagande nazie. Propagande nazie littérale, originale et pure qui a été produite sous le Troisième Reich. En 2021, c’est le consensus écrasant dans les médias et les universités que le contenu haineux original, que ce soit Mein Kampf ou « Le Triomphe de la volonté », ne devrait jamais être présenté sans un contexte préparatoire adéquat et, s’il est fait correctement, jamais présenté en continu ou dans son intégralité (avec ou sans commentaire pour briser le contenu afin de ne pas satisfaire les intentions néfastes des propagandistes criminels de guerre). »

« Ces films devraient être visionnés – le cas échéant – dans un cours d’histoire, où les éducateurs peuvent exposer les mensonges de l’Allemagne nazie, son idéologie raciste violente et sa haine génocidaire du peuple juif. Ces films ont contribué à créer et à maintenir la haine des Juifs qui a directement conduit à la ‘Solution finale de la question juive’ et au meurtre de masse de six millions de Juifs innocents pendant la Seconde Guerre mondiale », avait-il ajouté.


Le PDG d’Amzon Jeff Bezos à la convention d’Amazon re:MARS à Las Vegas, le 6 juin 2019. (Crédit : John Locher/AP)

 

« Le 20 janvier prochain marquera les 80 ans du jour où quinze ministres d’État du gouvernement allemand, parmi lesquels huit docteurs et fils de clergé, ont voté à l’unanimité pour assassiner tous les Juifs à la portée du Troisième Reich nazi. En outre, le 27 janvier marquera la Journée internationale du souvenir de la Shoah, avec des cérémonies officielles aux Nations unies et à Auschwitz », a ajouté le rabbin Cooper. Il a ainsi exhorté Bezos à « profiter de ces deux dates importantes ce mois-ci pour annoncer que ces films de propagande nazie, utilisés pour aider à ouvrir la voie à la Shoah, ne seront plus commercialisés par Amazon ».

« Vous avez mieux que quiconque compris la puissance d’Internet. S’il vous plaît, faites ce qui est juste. Veuillez faire votre part afin de lutter contre l’antisémitisme et le sectarisme », a conclu le rabbin.

Par TIMES OF ISRAEL STAFF

Image du film de propagande nazie « Le Triomphe de la volonté » de Leni Riefenstahl. (Crédit : CC BY-SA 3.0 de)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.