A US soldier, part of the international military intervention against the Islamic State (IS) group, stands at a military base in Rumaylan (Rmeilan) in Syria's northeastern Hasakeh province on March 6, 2020. (Photo by Delil SOULEIMAN / AFP)

Des explosions dans une base en Syrie utilisée par la coalition menée par les États-Unis

Plusieurs explosions ont été entendues en provenance de la base d’al-Tanf utilisée par la coalition menée par les États-Unis près des frontières syriennes avec la Jordanie et l’Irak, a affirmé mercredi 20 octobre une ONG.

«Des explosions ont été entendues provenant de la base d’al-Tanf utilisée par la coalition» qui combat le groupe État islamique, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) basé au Royaume-Uni.

Selon l’ONG, une attaque de drone serait responsable de ces explosions. Un responsable américain a confirmé à l’AFP qu’une attaque avait visé la base. «Nous n’avons pas connaissance de victimes», a déclaré ce responsable sous le couvert de l’anonymat.

La base d’al-Tanf, une garnison dans le désert dans le sud de la Syrie, a été mise en place en 2016 dans le cadre de la lutte contre l’Etat islamique. Damas et ses alliés n’ont cessé de déclarer que des troupes américaines n’avaient aucune raison de se trouver là. Des forces soutenues par l’Iran se trouvent non loin de cette base, située sur la route Bagdad-Damas, d’une importance stratégique.

Par Le Figaro avec AFP  mis à jour hier à 23:27

Un soldat américain patrouille dans le nord de la Syrie. Delil SOULEIMAN / AFP

www.lefigaro.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.