A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil France Vent de folie antisémite au Musée du Louvre

Vent de folie antisémite au Musée du Louvre

12 vues
1
Et à la Sainte-Chapelle!
 
A Paris, le fond de l’air est antisémite… même le soir quand le ciel est Orange
A Paris, le fond de l’air est antisémite… même le soir quand le ciel est Orange
 
 

Sefy Hendler, décontenancé, décide de tenter plusieurs tests et formule de nouvelles demandes de réservation. L’une au nom d’un institut de l’art à Florence, l’autre pour le compte d’un Collège de l’histoire de l’art à Abu Dhabi. Deux institutions qui n’existent pas, mais qui reçoivent des réponses promptes et positives.

“J’étais choqué par cette flagrante discrimination, explique Sefy Hendler. Je voulais annuler ces visites.” Mais sa réflexion et son besoin de rétablir une certaine justice le poussent à alerter François Heilbronn, président des Amis français de l’Université de Tel-Aviv. Ce professeur à Sciences-Po réunit les différentes pièces du dossier, puis il adresse quatre missives, une au directeur du Louvre, Jean-Luc Martinez, une au Centre des monuments nationaux (qui gère la Sainte-Chapelle), une à Philippe Bélaval, et une à Fleur Pellerin, ministre de la Culture.

Le Louvre dit être “troublé”. Une enquête, dont les résultats arrivent trois jours plus tard, affirme : “Nous sommes victimes de notre succès. Nous recevons en moyenne 400 demandes de réservation par jour et proposons des créneaux de visite, mais la demande est deux fois supérieure à l’offre.” La deuxième demande de Tel-Aviv est acceptée, après un délai de trente-cinq heures, contre quinze minutes pour les deux institutions fictives.

Du côté de la Sainte-Chapelle, Philippe Bélaval, président des Monuments nationaux, explique qu’une enquête a fait apparaître des “dysfonctionnements répétés” et débouchera sur des mesures disciplinaires: “Mais il n’est pas établi qu’il y ait eu discrimination. La responsable du service de réservation n’a jamais manifesté d’hostilité à l’égard Israël. C’est seulement une gestion administrative qui manque de rigueur.”

Heilbronn conclut : “Si le parquet est saisi, ça ne sera plus de simples enquêtes internes, mais une enquête conduite par les services de police.” Elle découvrira une attitude discriminatoire, venant d’une institution culturelle à vocation universelle. C’est un délit qui tombe sous le coup de la loi.” C’est pour cette raison que le préfet Carenco a alerté la justice.

Sefy Hendler, ayant la certitude qu’il a engrangé une victoire, défend le “respect de l’accès à la culture pour tous. Mes étudiants sont l’archétype de la société israélienne. Quand ils traverseront les couloirs du Louvre et de la Sainte-Chapelle à la découverte d’un patrimoine universelle, espérons qu’ils auront oublié l’incident.” Un incident antisémite qui en dit long sur la santé de la société française.

 

coolamnews.com

1 COMMENTAIRE

  1. Celà vous étonne, moi absolument pas, notre ex beau pays a été vendu par les socialistes, nous sommes en voie d’islamisation, voyons combien de temps encore les juifs seront tolérés en France ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.