Cynisme de Poutine : des drones d’Israël informent Assad et l’Iran ©

Chez les pays civilisés, on passe des accords qui interdisent la revente à des pays tiers susceptibles de nuire au fournisseur du produit. Poutine ne s'embarrasse pas de ce genre de clauses

3
291

Une photo prise en Syrie montre ce qui semble bien être un drone fabriqué en Israël, vendu à la Russie est utilisé par l’armée du régime  syrien, l’Iran et le Hezbollah contre les rebelles

Une image diffusée dimanche apparaît montrer un drone fabriqué en Israël volant au-dessus de la Syrie. Les Industries Aériennes Israéliennes (IAI) ont vendu le même modèle de drones à la Russie, ce qui peut expliquer la présence de ce type d’aéronef au-dessus de ce pays, “techniquement” en guerre contre Israël et allié à ses pires ennemis. Aussi l’absence de tout principe de précaution, la légèreté dans des transactions de cette sorte ne cesse d’interroger. Ainsi, par un très mauvais coup du sort et la grande ironie de Poutine qui frise un cynisme absolument inégalable, un drone israélien est, tout simplement en train d’aider et de renseigner, heure par heure, minute par minute, le régime Assad et ses pires alliés, l’Iran et le Hezbollah, afin de maintenir leur dictature en place et de vaincre jusqu’au dernier rebelle.

Les compte-rendu des réseaux sociaux syriens affirme que ce type de drone israélien a été revendu par la Russie à l’armée d’Assad, mais comme cette photo et ces informations ne sont pas publiées dans les organes des médias officiels, l’exactitude de cette allégation n’est pas confirmée. Ce drone de taille moyenne est conçu pour les missions de reconnaissance et de recueil de renseignement à une porté de dizaines et de centaines de kilomètres.

 

The image seen online purportedly showing an Israeli-made drone in Syria
L’image diffusée en ligne  censée exhiber un drone de fabrication israélienne utilisé en Syrie, par l’Iran, le Hezbollah et le régime Assad et certainement vendu par les industries [félones] de Poutine aux pires ennemis d’Israël. Chez les pays civilisés, on passe des accords qui interdisent la revente à des pays tiers susceptibles de nuire au fournisseur du produit. Poutine ne s’embarrasse pas de ce genre de clauses, assurément. 

Au second jour du cessez-le-feu en Syrie, un calme sous tension s’est instauré sur la plus grande partie du pays. Mais il y a déjà eu de multiples rapports de rupture de ce cessez-le-feu précaire. Des observateurs russes affirment avoir constaté 9 violations au cours des dernières 24 heures.

 

An IAI drone alleged to be the same model seen in the image (Photo: Israel Aerospace Industries)
Un drone fabriqué par l’IAI et censé être du même modèle que celui présent sur l’image des réseaux sociaux syriens (Photo: Israel Aerospace Industries)

 

Les forces aériennes russes ont attaqué six villes dans la zone d’Alep, dimanche matin et Sky News en arabe a rapporté que des groupes de l’opposition syrienne ont l’intention de déposer plainte aux Nations-Unies contre ces frappes aériennes délibérées qui ont tué 11 civils. La Russie a aussi frappé la banlieue nord de Homs où l’on sait qu’il n’y a pas de concentration de forces de l’Etat Islamique.

Le Premier Ministre Binyamin Netanyahu a déclaré dimanche, lors d’une rencontre du gouvernement qu’il accueillait favorablement les tentatives d’atteindre un cessez-le-feu en Syrie. “Tout ce qui est susceptible de mettre un terme à ces destructions horribles est important, mais avant tout, tout accord doit comprendre la fin de l’agressivité iranienne contre Israël à partir du territoire syrien”. Le Premier Ministre a ajouté qu’il “ne permettra pas le transfert d’armes au Hezbollah et qu’il ne permettra pas la création d’un front terroriste sur le Golan. C’étaient les lignes rouges que nous avons posées et elles demeurent les lignes rouges d’Israël” [Evidemment, on est un peu étonné d’assister à un ballet ou transfert d’armes israéliennes au profit de quelque ennemi d’Israël que ce soit, par-dessus son dos, à proximité du Golan et par les bons soins de “l’ami” russe plié de rire, en tapant sur l’épaule de Nasrallah!] 

 

Yoav Zitun et Roi Kais

Publié : 28.02.16, 21:06 / Israel News

 

ynetnews.com

3 COMMENTS

  1. Mais il était évident, depuis longtemps, que Poutine, un nouveau staline, était un cynique de la pire espèce et que ceux des Israëliens qui ont cru, parce qu’ils avaient parlé russe avec lui et ri en sa compagnie, devant un verre de vodka, qu’il était honnête, sont d’indécrottables imbéciles. C’EST UN HOMME EXTRÊMEMENT DANGEREUX . Seule compte pour lui les retombées qu’il peut en tirer pour la Russie. C’est un homme du KGB. C’est tout dire . Il a déclaré que la pire catastrophe du XX ème siècle était non pas la Shoah, ou la deuxième guerre mondiale, mais la disparition de l’URSS. Il continue, comme les kroutchev, podgorny, et autres brenjnev, à défendre les chefs tueurs à la tête des pays arabes et musulmans comme ces immondes ayatollahs.

  2. Finira-t-on un jour par comprendre que l’ours ( Russie ) n’a pas d’amis, il a que des intérêts.

    Comment faire respecter un engagement signé, de non refilage à un ennemi du vendeur, pour l’acquisition d’une technologie militaire ? Une telle clause contractuel n’a aucune autre portée, que morale.

    Cependant, il reste toujours la solution de ne plus faire ce genre de commerce avec un tel pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.