CIA : l’Iran prépare des attaques surprise dans le Golfe

0
2482

Les services de renseignements américains avertissent : l’Iran prépare des “attaques tactiques surprises” dans le Golfe

L’Iran et ses subsides terroristes intensifient leurs attaques et développent des armes sophistiquées alors que le bras-de-fer est au point d’incandescence

Un navire de guerre de la marine iranienne dans le détroit d'Hormuz

Un navire de guerre de la marine iranienne dans le détroit d’Hormuz / Getty Images

PAR: 

Selon les services de renseignements, le régime iranien utilise ses groupes terroristes par procuration pour lancer des attaques contre les navires opérant dans le détroit d’Hormuz, voie de navigation cruciale dans le golfe Persique, devenue le centre des tensions internationales, alors que Téhéran cherche à fomenter l’instabilité en réaction aux efforts du président Donald Trump pour étrangler le régime radical.

Les renseignements américains, recueillis au cours du mois dernier, avaient indiqué que l’Iran a installé des missiles sur de petits navires dans la région du Golfe. Téhéran s’appuie sur un vaste réseau de groupes auxiliaires terroristes et d’alliés pour attaquer, non seulement, les navires de commerce dans la région, mais également les ressources militaires américaines stationnées dans la région.

L’Iran mène depuis longtemps des attaques terroristes de cette manière, alimentant l’inquiétude de l’administration Trump, selon laquelle Téhéran pourrait mener une attaque de grande envergure via ses réseaux terroristes. Selon des analyses d’experts des tensions actuelles dans la région, l’Iran est identifié comme responsable d’au moins 143 attaques contre des navires de transport de marchandises dans le Golfe au cours des deux dernières années.

Il existe d’autres preuves que Téhéran développe une gamme d’armes tactiques et de navires plus petits qui pourraient poser des problèmes importants à la marine américaine et à ses plus gros navires, selon les évaluations des experts du renseignement américain.

L’administration Trump a réagi en envoyant dans la région d’importants moyens militaires américains et en imposant diverses sanctions. Trump lui-même a averti le régime iranien à plusieurs reprises, y compris durant le week-end, que toute attaque contre les États-Unis ou leurs alliés entraînerait une réaction écrasante.

Quatre navires de commerce ont été endommagés la semaine dernière dans le Golfe et portent les marques d’attaques soutenues par l’Iran.

“Bien que les détails restent  obscurs, cette évolution souligne la manière dont Téhéran et ses supplétifss peuvent exploiter les vulnérabilités maritimes de la région”, a déclaré la Fondation pour la défense des démocraties, ou FDD, un groupe de réflexion étroitement lié à l’administration Trump, cité dans un récent rapport politique sur la situation.

« Téhéran a une longue expérience dans la manière de prendre pour cible des navires civils transitant par le Golfe et de  menacer ainsi  de fermer le détroit d’Ormuz, par lequel  passe environ  un cinquième  du pétrole par voie maritime dans le monde », a déclaré la FDD, lors d’une séance d’information politique émise par des experts chevronnés du renseignement militaire Andrew Gabel et Bradley Archer. “Comme au cours des deux dernières années de guerre entre l’Iran et l’Irak, l’Iran a  mené  143 attaques contre des navires dans le Golfe. Le mois dernier, le commandant du Corps de la Garde révolutionnaire islamique (IRGCN), le contre-amiral Alireza Tangsiri, a  menacé de fermer le détroit.”

L’Iran utilise depuis longtemps ses séides terroristes pour mener des attaques afin de soustraire le régime à toute responsabilité et d’éviter de déclencher une guerre de grande envergure qui mettrait certainement fin aux capacités de destruction de la République islamique.

“Pour éviter toute condamnation internationale et toute confrontation directe avec l’armée américaine, Téhéran pourrait recourir à des opérateurs secrets pour mener ses attaques”, a noté le FDD dans son mémoire. “Cela pourrait inclure le recours à des plongeurs ou à des membres d’équipage pour saboter des navires. Une telle approche serait compatible avec le recours par Téhéran à des supplétifs et à des attaques terroristes asymétriques. De telles tactiques permettent à Téhéran d’atteindre ses objectifs à un coût relativement bas, tout en évitant qu’on les lui attribue et les conséquences qui en résultent. “

De même, une attaque à la roquette menée le week-end dernier, près de l’ambassade des États-Unis à Bagdad a également dévoilé la signature de l’Iran. Des sources dans la région ont déclaré au Washington Free Beacon que l’attaque avait probablement été menée par les membres actifs du Hezbollah pro-iranien en Irak.

Alors que l’Iran ne peut pas rivaliser avec les forces américaines dans une guerre conventionnelle, le régime radical de Téhéran s’est concentré sur le développement de navires militaires plus petits dotés d’un armement sophistiqué et adapté à des attaques rapides.

” Selon l’Office américain du renseignement naval (ONI), l’IRGCN déploie des “plates-formes plus petites et plus rapides dotées d’un armement sophistiqué, parfaitement adaptées à sa doctrine asymétrique “, a déclaré la FDD lors de son intervention. “Les principales priorités en matière d’acquisition pour l’IRGCN  incluent  ” des navires d’attaque rapide, des petits bateaux, des missiles de croisière anti-navires et des mines. “

En fait, “l’IRGCN a utilisé ces engins d’attaque rapide et ces petits bateaux pour harceler les navires de la marine américaine”, un événement devenu routinier ces derniers temps dans le golfe Persique, selon la FDD. “ONI estime que l’IRGCN pense pouvoir s’imposer dans les eaux confinées du Golfe en utilisant ses armes et ses systèmes” de manière inattendue pour créer une surprise tactique “, y compris des attaques dites” en essaims “de petits bateaux et de missiles anti-navires, qui pourraient créer des complications tactiques bien réelles pour la marine américaine “.

“Compte tenu de la longue histoire de terrorisme et de harcèlement dans le Golfe de la part de Téhéran – ainsi que des menaces  et  des exercices militaires menés récemment par le régime – l’Iran pourrait intensifier les attaques contre le trafic maritime dans le Golfe et le détroit d’Hormuz”, selon la FDD.

Adam Kredo   Email Adam | Biographie complète | RSS
Adam Kredo est rédacteur en chef, chargé des questions de sécurité nationale et de politique étrangère pour le Washington Free Beacon. Journaliste primé qui a ramené des nouvelles du monde entier, le travail de Kredo a paru dans le Wall Street Journal, le Weekly Standard, le Commentary Magazine, le Drudge Report et le Jerusalem Post, parmi beaucoup d’autres. Son compte Twitter est @ Kredo0. Son adresse électronique est  : kredo@freebeacon.com.

freebeacon.com

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.