Le journaliste qui rend compte à l’Iran des combats à Gaza – depuis Israël

Bavek Itzhaki, qui couvre les combats entre Israël et Gaza depuis les villes du sud bombardées pour le média d’opposition Iran International. Il n’hésite pas à critiquer le régime iranien  « Vous avez toujours vu ce qui se passe à Gaza – maintenant vous voyez ce qui arrive aux citoyens d’Israël », a déclaré Itzhaki • Regardez une interview le journaliste depuis  Sderot montre le dôme de fer qui a fini par intercepter des roquettes en direct.

 

Près de la frontière de la bande de Gaza, et depuis l’intérieur du territoire d’Israël, le journaliste Babek Itzhaki couvre pour la chaîne de médias Iran International ce qui se passe dans « l’Opération Aurore ». La chaîne à laquelle appartient Itzhaki fait partie d’un média d’opposition qui critique le régime des ayatollahs en Iran et informe le public iranien sur des questions que les médias officiels du pays ont tendance à lui cacher. « Ils montrent ce qui arrive aux citoyens d’Israël – la vérité et non ce que le régime veut transmettre », a déclaré Itzhaki.

Itzhaki explique que le siège de la chaîne est à Londres et qu’elle diffuse en contenu les informations 24 heures sur 24 à 40 voire 50 millions de téléspectateurs de langue persane : « Nous diffusons les vraies nouvelles indépendantes en Iran, et le gouvernement ne nous aime toujours pas.

« C’est la première fois qu’un journaliste iranien qui parle le persan vit près de la frontière, et la première fois que les gens à l’intérieur de l’Iran voient l’autre côté de la guerre », a déclaré Itzhaki. « Vous avez toujours vu ce qui se passe à Gaza et les attaques d’Israël. Maintenant, vous voyez ici ce qui arrive aux citoyens d’Israël – c’est très important et cela change l’opinion publique en Iran. »

Malheureusement, l’interview du journaliste Bavek Itzhaki a été interrompue après le lancement de roquettes sur la ville de Sderot et l’activation d’une alarme rouge.

JForum.fr

1 COMMENTAIRE

  1. Personnellement, une fois de plus , je suis étonné, que le CRIF, organisme officiel , qui est censé représenté les Français juifs et qui soutiennent Israel, se contente d’un simple communiqué de soutien à Israel. Pourquoi ne monte il pas au créneau, pour dénoncer les médias français, dont aucun , à part BFM et encore timidement , n’a rapporté , que les roquettes du Djihad retombées à Gaza et qui ont tué des civils et surtout des enfants, ces memes médias dont la source principale est l’AFP, agence qui met entre guillemets les infos venant d’Israel et présente comme exactes les infos venant des groupes terroristes. Bien sur, il y a Meyer Habib et Eric Ciotti, qui vont au charbon, mais ils ne devraient pas trop s’exposer, c’est au CRIF d’agir .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.