Méron: Netanyahou a décidé de déclarer une journée nationale de deuil

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou est arrivé dans la zone sinistrée du mont Méron vendredi et a entendu les commentaires sur place du ministre de la Sécurité intérieure Amir Ohana, du commissaire de police, le général de division Kobi Shabtaï et d’autres responsables.

«La catastrophe du mont Méron est l’une des catastrophes les plus graves qui aient frappé l’Etat d’Israël», a déclaré Netanyahou. «Nous pleurons les victimes, nos cœurs sont avec les familles et aussi avec les blessés, nous souhaitons leur plein rétablissement».

«Dimanche, nous organiserons une journée nationale de deuil à la suite de la catastrophe du mont Méron, l’une des catastrophes les plus graves qui ait frappé l’État d’Israël. Nous nous unirons tous à la douleur des familles et prierons pour le bien-être des blessés.

Le gouvernement israélien a approuvé dans l’après-midi de vendredi la proposition du Premier ministre et du ministre de la Défense, qu’à la suite de la catastrophe survenue sur le mont Méron, une journée nationale de deuil soit déclarée dimanche. Ce jour-là, les drapeaux d’État seront mis en berne dans les bâtiments publics, les camps de Tsahal et les missions israéliennes à l’étranger.

Nous allons mener une enquête approfondie, sérieuse et approfondie pour garantir qu’une telle catastrophe ne se reproduise pas.

Entre-temps, un débat spécial de deuil aura lieu au plénum de la Knesset lundi prochain après la catastrophe. Le président de la Knesset, Yariv Levin, a ordonné que les drapeaux nationaux soient abaissés sur la place de la Knesset et sur le toit du Mishkan [du bâtiment] en berne dimanche. Les membres de la Knesset pourront allumer des bougies commémoratives à l’entrée du Mishkan.

Suite à la catastrophe, Tsahal a annoncé que dimanche prochain, le drapeau de l’État serait abaissé en berne dans toutes les unités de l’armée, entre 8 heures et  20 heures. Une grande partie de ceux qui ont péri n’ont pas encore été identifiés et il faut éviter de répandre des rumeurs sur les réseaux sociaux car cela déchire le cœur des familles. Laisser les autorités travailler.

Il faut également souligner qu’il y a eu une opération de sauvetage rapide par la police, les forces de sauvetage et de sécurité et nous leur en sommes reconnaissants – ils ont évité une catastrophe beaucoup plus grave. Une enquête approfondie et sérieuse sera mise en place pour nous assurer qu’une telle catastrophe ne se reproduira pas. «Je voudrais déclarer dimanche une journée nationale de deuil. Unissons-nous tous à la douleur des familles et à une prière pour la paix des blessés», a déclaré Netanyahou.

Des milliers de personnes se sont rassemblées dans des cimetières à travers Israël vendredi après-midi lors des premières funérailles des victimes de la catastrophe de Méron. À Jérusalem, les familles ont fait face à une «course contre la montre» pour enterrer leurs proches avant le début du Shabbat. Vendredi soir, 32 des 45 corps ont été officiellement identifiés et 22 ont été remis aux membres de la famille pour être enterrés.

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Israel Hayom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.