Cadeau de Poutine pour fêter les 25 ans de relations diplomatiques avec Israël

0
190
Le tank avait été saisi lors d’une bataille en Syrie où 30 soldats furent tués et 3 autres portés dispraus

Le président russe Vladimir Poutine a accepté de rendre un tank israélien saisi par la Syrie au cours de la première guerre du Liban en 1982, suite à une demande formulée par l’armée israélienne.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avait évoqué le sujet auprès du président russe lors d’une rencontre au Kremlin le mois dernier, pour appuyer une demande faite par le chef d’état-major Gadi Eisenkot, selon un communiqué émis dimanche du bureau du Premier ministre.

Le tank avait été saisi par les Syriens lors de la bataille de Sultan Yacoub, considérée comme l’un des plus grands échecs de la première guerre du Liban, où 30 soldats israéliens avaient trouvé la mort et trois autres, Zvi Feldman, Yehuda Katz et Zachary Baumel, furent portés dispraus.

Netanyahou a remercié Poutine dimanche pour le “geste humain”, affirmant que le tank représentait une importance particulière pour les familles des soldats disparus au combat.

Il a par ailleurs ajouté qu’Israël déploierait les efforts nécessaires afin de découvrir le destin de ces trois soldats.

“Nous continuons sans cesse, de différentes manières, a chercher le destin de ceux qui ont disparu au combat, Zvi Feldman, Zecharia Baumel et Yehuda Katz, et nous n’arrêterons pas tant que nous ne saurons pas”, a-t-il déclaré.

Le tank est en ce moment exposé au musée militaire de Moscou.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.