Ra’am a posé ses conditions, Bennett s’est plié

Après les émeutes sur la Mont du Temple, suivant les conseils d’un imam, Ra’am a « suspendu » sa participation au gouvernement mettant la coalition de Bennett en grand danger. On apprend ce soir que l’une des nouvelles conditions posées par Ra’am pour revenir dans la coalition est d’interdire l’accès du Mont du Temple aux juifs jusqu’à la fin du ramadan, soit début mai. Si les derniers jours de ramadan, l’accès en était régulièrement interdit par le passé, cela durait deux ou trois jours. Et non pas une dizaine de jours.

Bennett suscite la colère de Ben Gvir et de Im Tirtsou, qui ont immédiatement réagi

Le député Itamar Ben Gvir, en réponse à la fermeture du Mont du Temple aux Juifs : « L’État au Conseil de la Choura. Cette décision illusoire nous coûtera du sang. Se rendre à l’ennemi ne fait qu’augmenter le terrorisme. Il a ajouté : « Si la nouvelle de la fermeture du Mont du Temple est exacte, Bennett a levé un drapeau blanc ce soir. Il s’est rendu au terrorisme, s’est rendu au Hamas, s’est rendu aux ennemis – Bennett, vous n’avez aucun mandat pour vendre le pays. Matan Peleg, président du mouvement ImTirtsou, a répondu : « Le gouvernement israélien crée une incitation directe au terrorisme. Après avoir brisé le statu quo contre les Juifs et autorisé l’atikaf pendant le Ramadan, permettant que durant cette nuit les personnes présentes sur le Mont du Temple théoriquement pour une « retraite spirituelle », finalement constituent un stock de pierres utilisées dès l’aube comme armes contre les forces de sécurité, le sens est clair – une politique raciste contre les Juifs et une violation de la liberté de culte. Le racisme et les incitations au terrorisme doivent cesser.

Pendant ce temps du côté palestinien, les récits, sur les  » lieux saints musulmans » qui nient tout droit à Israël, empirent

« Alors que les Palestiniens comprennent que le colonialisme a visé et continue de viser l’ensemble de la terre des Palestiniens, les tentatives actuelles de prise de contrôle des lieux saints musulmans palestiniens, que ce soit à Jérusalem, à Hébron ou au maqam Yusuf al-Dwayk – un saint local – de Naplouse, que les fanatiques sionistes considèrent comme le « tombeau de Joseph » biblique, se poursuivent à un rythme soutenu, tandis que la vaillante résistance palestinienne à ces manœuvres ne faiblit pas » ‘(Middle East Eye)

A tout prix, empêcher la normalisation des relations entre les pays arabes et Israël

« Alors que les Israéliens ont rassemblé leurs partisans parmi les dirigeants arabes au cours du mois dernier, que ce soit le gouvernement jordanien pour faire pression sur l’Autorité palestinienne afin qu’elle réprime tout soulèvement éventuel pendant le mois sacré du Ramadan ou le gouvernement égyptien pour demander au Hamas de ne pas engager les hostilités avec Israël malgré sa répression des Palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem-Est, les deux prochaines semaines pourraient se solder par l’échec de ces projets. La résistance et les soulèvements palestiniens face à la colonisation n’ont pas cessé depuis l’arrivée des premiers colons juifs dans les années 1880. Israël peut faire appel à tous les dirigeants arabes qu’il souhaite pour l’aider à réprimer les protestations palestiniennes, il n’y a aucune raison de croire que les Palestiniens cesseront un jour de résister tant que le colonialisme sioniste subsistera ». (Middle East Eye)

Le Secrétaire d’État américain Anthony Blinken a appelé le Roi de Jordanie, après ses propos violents contre Israël

Le Secrétaire d’État américain appelle le Roi de Jordanie après ses propos qui apportaient tout leur soutien aux palestiniens fauteurs de violences. Un communiqué américain a rapporté que les deux hommes ont discuté  » de l’importance pour Israël et la Jordanie de tout faire pour freiner le cycle de violence en restreignant les actions et les discours qui mènent à accroître les tensions ».

Enfin, la marche des drapeaux prévue ce jeudi à Jérusalem, en réponse aux émeutes palestiniennes, n’a pas été autorisée par la police, en raison d’un délai de prévenance trop court et d’un manque d’effectifs de forces de sécurité.

JForum – Groupe Israël Eternel – diverses sources

 

1 COMMENTAIRE

  1. L’esplanade des lanceurs de pierres. Sait-on ce qui s’est passe hier au Conseil de Securite de l’ONU ? je souhaiterais savoir quelle a ete la position francaise avant de voter ou, peut-etre, de m’abstenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.