Ces explosions intervenues jeudi et suivies de coups de feu ont fait au moins six morts selon un bilan provisoire.

L¹ESSENTIEL EN DIRECT – Plusieurs explosions et des coups de feu ont été entendus dans le centre de la capitale indonésienne Jakarta tôt jeudi (heure française). Au moins six morts ont été recensés. Le président indonésien a qualifié ces actes de « terrorisme ».

  • Les principales informations à retenir

– Six personnes sont mortes dans des explosions causées par des bombes
– Des tireurs sont toujours en fuite
– Le pays était en alerte maximale pendant les fêtes

Attentat suicide ? Un poste de police sur une artère de la ville a été endommagé après que six explosions aient retenti. Selon la police, au moins une de ces explosions a pu être provoquée par un kamikaze. De plus, à l’approche de policiers armés, des tirs ont été entendus à l’extérieur d’un café Starbucks. Les forces de sécurité y mettaient en joue un homme se trouvant sur le toit, selon un photographe de Reuters.


Des tireurs sont toujours en fuite. Selon la chaîne Metro TV, qui cite la police, entre 10 et 14 assaillants auraient participé à ces attaques. « Pour le moment, les coups de feu ont cessé mais des tireurs sont toujours en fuite, nous redoutons de nouveaux coups de feu », a-t-il ajouté.

Un café Starbucks visé ? La police de Djakarta a indiqué sur son compte Twitter qu’une des explosions avait eu lieu dans un centre commercial du centre-ville, proche du bureau des Nations unies. Un photographe de Reuters a vu trois corps allongé sur le sol devant un café de la chaîne américaine Starbucks détruit par une des explosions.

attentat indonésie jakarta

Alerte maximale.La police indonésienne était en alerte maximale pendant les fêtes de fin d’année en Indonésie, après avoir déjoué un attentat suicide projeté à Jakarta pour le Nouvel An par des extrémistes présumés pour certains liés au groupe djihadiste Etat islamique, selon la police. L’Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, avait été précipitée dans sa propre « guerre contre le terrorisme » par les attentats de Bali en 2002 (202 morts). Mais l’archipel n’avait pas connu d’attentats majeurs depuis ceux qui ont fait neuf morts en juillet 2009 dans des hôtels de luxe à Jakarta.

europe1

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.