Un Français soupçonné d’être impliqué à un haut niveau dans le projet d’attaque a été arrêté
  • A Bruxelles, 6 personnes ont été arrêtées jeudi soir dans le cadre de l’enquête sur les attentats qui ont fait au moins 31 morts mardi, selon le parquet fédéral. Trois d’entre elles ont été interpellées en plein centre de Bruxelles.


Projet d’attentat déjoué à Argenteuil: Qui est…par 20Minutes

L’homme interpellé jeudi pour un projet d’attentat en France avait été condamné en son absence avec Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attaques du 13 novembre, à Bruxelles le 29 juillet 2015 dans un procès de filière djihadiste vers la Syrie, a-t-on appris de sources policières.

L’interpellation de cet homme, Reda K., a conduit jeudi soir les policiers à un appartement d’Argenteuil, où une petite quantité d’explosifs a été découverte. « A ce stade, aucun élément tangible ne relie ce projet aux attentats de Paris et de Bruxelles », a affirmé jeudi soir le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

L’opération de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) s’est poursuivi jeudi soir, avec des perquisitions dans un immeuble d’habitation évacué de ses occupants à Argenteuil, en région parisienne.

« Des opérations de déminage sont en cours afin que les policiers puissent procéder à la perquisition de l’appartement, du parking et des parties communes dans des conditions optimales », a ajouté le ministre. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’immeuble.

L’homme interpellé, un Français, est suspecté d’être impliqué à un haut niveau dans ce projet. « Il évolue au sein d’un réseau terroriste qui projetait de frapper notre pays », a-t-il ajouté sans plus de précision.

Cette arrestation est le fruit d’une enquête minutieuse conduite depuis plusieurs semaines, qui a mobilisé d’importants moyens de surveillance physique et technique, ainsi qu’une coopération étroite et constante entre services européens, a précisé le ministre.

Les investigations confiées à la DGSI sont conduites sous l’autorité d’un juge d’instruction antiterroriste, a indiqué le parquet de Paris, qui n’a souhaiter communiquer aucun élément supplémentaire pour préserver l’enquête en cours.

(AFP)

V

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.