(Attention, certaines images sont difficiles à supporter)

Attaque au couteau à Nice près de la Basilique Notre-Dame de l’Assomption : au moins 3 morts et 7 blessés

L’assassin est un clandestin tunisien débarqué fraîchement (début octobre) de Lampedusa, dans l’intention de tuer. Il n’a pas fait de demande d’asile. Il s’appellerait Brahim Aouissaoui et aurait 21 ans. Ses empreintes seraient visibles sur un fichier des migrants… (à vérifier)

Il est important de souligner que ce sont les primo-arrivants, c’est-à-dire les policiers municipaux les premiers sur les lieux, qui, après avoir tenté d’immobiliser le terroriste musulman grâce à leurs tasers, ont dû lui loger une deux balles dans le haut du corps, une sous la gorge, une autre sous les côtes à gauche, pour le neutraliser.

La police niçoise tient compte des conseils dispensés par les spécialistes de l’anti-terrorisme israélien, sur ce type de procédés et n’ont pas attendu l’arrivée de corps « plus » spécialisés, type Raid, BRI ou GIGN, voire BAC – qui disposent d’un bon niveau d’armes et d’entraînement pour parer. Ces procédures sont en voie de se propager à l’ensemble des services de police et de gendarmerie. Le dispositif Sentinelle passe de 3.000 hommes affectés à 7.000. 

L’attaque a été coïncidante – si ce n’est coordonnée- avec plusieurs autres sur le territoire (Avignon -arme à feu-, Lyon -Afghan connu des services de renseignements-, Sartrouville (Yvelines)… dont la plupart des contrôlés auraient été relâchés) et au-delà -Djeddah – Elle cadre avec les discours d’Erdogan et de ses proches, des manifestations à travers le monde, dont l’Ambassade de France à Jérusalem, avec la présence des députés arabes à la solde du Grand Mamamouchi ottoman et de ses alliés qataris. 

La police a évoqué un « mode opératoire caractéristique » (de l’Islam), ce qui laissait supposer de nouvelles « décapitations » à Marine Le Pen.  Deux femmes ont été  égorgées, dont  une de 70 ans, pratiquement décapitée, en effet ; une autre s’échappant momentanément, qui a eu le temps de parler aux secours pour dire à ses enfants qu’elle les aimait avant de décéder -, un homme (sacristain de 55 ans, employé depuis 5 ans au sein de la Basilique) a lui aussi été égorgé, selon actu 17. L’auteur répétait « Allah Wakbar », tout au long du trajet en ambulance, pour célébrer la naissance de son maître, le décapiteur Mahomet (Ousma Haasana ou « exemple parfait »)… : selon le droit musulman (et non seulement l’Islam dit « radical »), tout individu qui se moque de Mahomet, ou « blasphème » est passible de mort. Idem pour le Président Macron ou quiconque qui soutient les « caricatures ». 3/4 des jeunes Français Musulmans plébiscitent l’idée que l’Islam (la Charia) est supérieur à la République… Mais tous les jeunes musulmans ne sont pas obligés de passer au Jihad, si et seulement si une poignée de combattants s’en occupe : c’est le rôle d’Al Qaïda et autres groupes assimilés, qui « acquitte » la Oumma de cette obligation, en massacrant les Français, les Juifs, et les Non-Musulmans dans leur ensemble, « à la place » de tous ceux qui y consentent ‘ouvertement ou par la Taqqya) par appartenance.

La France est passée au niveau le plus élevé de «l’urgence attentats terroristes». Une réunion spéciale du cabinet sur la crise est prévue vendredi. Le président Emmanuel Macron est arrivé sur les lieux de l’attentat à l’église de Nice, dont l’un des gardiens faisait partie des trois victimes décédées.

«La France est à nouveau victime du fascisme islamiste, a déclaré le maire Christian Estrosi, alors que la police enlevait les corps de la scène du crime. Le bureau du procureur antiterroriste a déclaré qu’une enquête avait été ouverte sur le lien terroriste de l’attaque.

La France était encore sous le choc de la décapitation, au début du mois, d’un professeur de français Samuel Paty pour avoir utilisé les caricatures du magazine satirique Charlie Hebdo dans un cours sur la liberté d’expression.

La réponse scandalisée du président Emmanuel Macron à cette dernière atrocité reposait sur le vœu de promouvoir la laïcité traditionnelle de la France et la séparation de la religion et de l’État. Des marches de solidarité brandissant les caricatures de Charlie Hebdo ont eu lieu depuis le meurtre du professeur. (Il y a cinq ans, les deux frères musulmans Kouachi ont massacré 12 personnes au bureau du magazine Charlie Hebdo à cause de la publication de caricatures.)

Dans une contre-offensive du monde musulman, la France et son président sont accusés de suivre un agenda anti-islam. Paris a rappelé son envoyé à Ankara après que le président turc Recep Erdogan a appelé à un boycott musulman universel des produits français et a déclaré que le président Macron avait besoin d’un «examen sur  sa santé mentale». Erdogan a aussi déclaré que tous les Musulmans sont insultés « quand on attaque l’Islamisme » (sic). 

La chambre basse du parlement à Paris a suspendu son débat sur un nouveau confinement qui entrerait en vigueur en France vendredi, pour marquer une minute de silence en mémoire des victimes niçoises. Le ministre de l’Intérieur a convoqué une réunion de crise au ministère.

L’attaque rappelle l’épisode terroriste le plus meurtrier de France lorsque le 14 juillet 2016, dans la même ville française de la Riviera, un terroriste tunisien (lui aussi) a conduit un camion dans la foule rassemblée pour le 14 juillet et a tué 86 personnes.

 

 

Une attaque au couteau s’est produite à Nice ce jeudi matin. (photo Eric Ciotti)

Une attaque au couteau s’est produite à Nice près de la Basilique Notre-Dame ce jeudi matin vers 9 heures. Il y a plusieurs victimes. La police est sur place et un périmètre de sécurité a été installé.

 

 

SUIVEZ NOTRE DIRECT. Notre article est mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation. Recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour smartphone.

09h56. Le bilan passe à deux morts. Selon nos informations, une femme a été décapitée, un homme a été égorgé.

09h49. « L’antenne de Nice du RAID a pénétré dans l’église », annonce le député Eric Ciotti qui confirme que l’assaillant a été neutralisé et arrêté. L’élu évoque lui aussi un attentat.

09h43. « Je confirme que tout laisse supposer à un attentat terroriste au sein de la basilique Notre-Dame », annonce Christian Estrosi, le maire de Nice.

 

Selon certaines sources, il s’agirait de l’agresseur terroriste (attente de confirmation : pas de papiers, recherche par empreintes sur l’ensemble des fichiers.) – clandestin tunisien débarqué fraîchement de Lampedusa, dans l’intention de tuer. 

09h38. La femme tuée a été décapitée devant la Basilique selon plusieurs sources policières.

09h27. Un homme a mené une attaque au couteau ce jeudi matin près de la Basilique Notre-Dame de Nice. Selon nos informations, une femme a été tuée. Il y a également plusieurs blessés. L’assaillant a été neutralisé par balles par la police municipale.

Le maire de la ville, Christian Estrosi, annonce que l’auteur a été interpellé par la police municipale. Le député LR des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, évoque « des événements très graves ». De son côté, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin vient d’annoncer sur Twitter qu’il ouvrait « le centre de crise ».


 Attaque au couteau à Nice, trois morts et plusieurs blessés, l’auteur interpellé (source policière)

AFP

 2 min

Des policiers et des pompiers se tenant près du lieu où s'est déroulée une attaque au couteau à Nice, le 29 octobre 2020.
Valery HACHE / AFP Des policiers et des pompiers se tenant près du lieu où s’est déroulée une attaque au couteau à Nice, le 29 octobre 2020.

« Tout laisse à supposer qu’il s’agit d’un attentat terroriste » (C. Estrosi)

Trois personnes ont été tuées, dont une au moins égorgée, et plusieurs autres ont été blessées jeudi dans le centre de Nice lors d’une attaque au couteau dont l’auteur a été interpellé, a-t-on appris de sources gouvernementales et policières.

L’attaque s’est déroulée vers 09H00 (08H00 GMT) à l’église Notre-Dame, a-t-on ajouté de source policière, en précisant qu’une équipe de déminage était sur place.

« La situation est sous contrôle, il ne faut pas paniquer », a indiqué la police sur place. « Les détonations que vous entendez sont provoquées par le Raid », a ajouté Florence Gavello, porte-parole de la police.

« L’assaillant a été interpellé », a indiqué pour sa part une porte-parole de la mairie de Nice.

Le parquet antiterroriste a de son côté annoncé l’ouverture d’une enquête pour « assassinat » et « tentative d’assassinat ».

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé sur Twitter la tenue d’une « réunion de crise », place Beauvau, tandis que l’Assemblée nationale a décidé d’observer une minute de silence en solidarité aux victimes.

Gérald DARMANIN
@GDarmanin

IMPORTANT #Nice : une opération de police est en cours. Évitez le secteur et suivez les consignes. Après avoir eu le maire de Nice

, je préside une réunion de crise au Ministère de l’Intérieur.

« Je confirme que tout laisse supposer à un attentat terroriste au sein de la basilique Notre-Dame de Nice », a annoncé Christian Estrosi, maire de la ville, sur Twitter.

Christian Estrosi
@cestrosi

Je suis sur place avec la

et la

qui a interpellé l’auteur de l’attaque. Je confirme que tout laisse supposer à un attentat terroriste au sein de la basilique Notre-Dame de #Nice06.

Image

Image

Image

Image

Le président Emmanuel Macron doit rejoindre la cellule de crise à 10H30. Le Premier ministre Jean Castex a quitté précipitamment l’Assemblée nationale pour s’y rendre également.

9 Commentaires

  1. Tout ceux qui tuent les innocents ne sont pas des musulmans et leur but est de salir l’image de l’islam. Ils sont peu nombreux, je crois que les autorités Françaises les connaissent ou elles doivent les connaître pour les expulser hors de la France.

    • Franchement, je n’ai pas pu changer mon pseudo  » l’ami rit  » enregistré depuis longtemps car je veux le substituer par  » l’ami pleure  » pour les victimes des égorgements à la Basilique Notre-Dame à Nice.

  2. Et il y aura des hommages , marches blanches et du « pasdamalgamisme « . Et bien-sûr encore plus de migrants musulmans , ceux qui osent s’y opposer ne st que des racistes islamophobes .Et pourtant , ils st nbreux ceux qui ne sont pas d’accord , mais hélas muselés par la plupart des médias .

  3. J’ai beau exécrer la France depuis qu’elle a trahi son « ami et allié » Israël en juin 1967, qu’elle ne cesse depuis de le trahir en permanence, je suis très profondément attristé par tout ce qui lui arrive comme « bons et loyaux » gestes de la part des musulmans. Beaucoup de Français non-juifs aiment et soutiennent Israël et il est malheureux qu’ils payent les erreurs (l’immigration musulmane) commises par les responsables français depuis près de 50 ans, contre leur volonté. Espérons surtout que nous n’aurons pas ici, chez nous en Israël, le même souci que nous avons eu et surmonté peu à peu, avec beaucoup de mal mais surmonté tout de même, grâce à une clairvoyance et surtout une honnête intellectuelle que les dirigeants français semblent ne pas posséder.

    • Je confirme qu’il y a 1 million de chrétiens en France qui aiment Israël et sur ce 1 million, nombreux sont ceux qui prient pour ce pays et les Juifs en France. Moi-même Chrétien, je n’oublie pas qu’il y a des Juifs qui sont venus en Europe et en France il y a deux mille ans pour annoncer l’Evangile.

  4. Pas de doute, la france est en train de vivre une »intifada » au couteau.Du deja vu, comme en Israel precedement
    C’est normal puisqu’ils ocupent des territoires islamiques!!
    Les barbares s’enfichent des raisons tout est excuse pour tuer. Les autorites fracaises a l’epoque critiquaient Israel comme d’habitude.Maintenant elles ont la possibilite de deguster ceci en direct. On leur souhaite bonne chance.C’est peut etre l’ocasion pour se reveiller avant la fin et essayer de faire quelque chose dans la bonne direction. Je recomande surtout etre tres vigilant autour des arrets d’autobus et aux heures de’entree et sortie des ecoles; cibles faciles pour les barbares voulant faire un maximum de victimes. Sortez l’armee patrouiller dans les rues.Essayez de sauver autant de vies que possible, et attaquez vous a toutes les organizations soutenant ces barbares sans pitie.

  5. Et bien sûr on aura droit au cri de guerre:
    Allahou akbar !!! Et légitimation à peine  » voilee » des Merluchon et consorts de l islamogauchisme planétaire.
    Ras le bol de ces parasites sanguinaires HLA AKBAR !!!!!!!!!!!!!!!!
    Mare de l Islam terroriste !!!!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.